×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 5624 | Le 29/10/2019
    Malgré ses multiples relances pour l’organisation d’une réunion sur les tenants et aboutissants de l’adoption de GMT+1, le groupe parlementaire CDT de la Chambre des conseillers n’a jamais obtenu gain de cause. Il compte revenir à la charge pour exiger des clarifications au sujet de l’adoption de l’heure d’été et l’étude à l’origine de cette décision. Celle-ci avait été justifiée par la volonté...
    Edition N° 5624 | Le 29/10/2019
    La 5e édition de Casablanca Aerospace Meetings aura lieu du mardi 29 au jeudi 31 octobre dans la zone franche Midparc à Nouasseur. Quelque 400 donneurs d’ordre venus des quatre coins du monde devraient rencontrer les équipementiers installés au Maroc. H.E.
    Edition N° 5624 | Le 29/10/2019
    Le projet de loi de finances prévoit l’injection d’une avance de 500 millions de DH au niveau du fonds spécial de la pharmacie centrale. Ce qui permettra de lancer les premiers appels d’offres de médicaments dès les premières semaines de l’année 2020 contrairement aux années précédentes où il fallait attendre le mois de juillet pour lancer un marché public. D’où des ruptures de stock dans les...
    Edition N° 5624 | Le 29/10/2019
    Requalification des zones franches, révision de leur fiscalité, relèvement de l’IS des exportateurs… Autant de mesures prévues par le projet de loi de finances et qui ont suscité l’ire de bon nombre d’opérateurs. Les tractations ont déjà démarré pour essayer d’empêcher leur vote par le Parlement. Le rabotage des avantages fiscaux concédés aux zones franches et aux exportateurs est justifié par...
    Edition N° 5623 | Le 28/10/2019
    Adil Charradi, expert-comptable: «Le contribuable qui souscrira au dispositif bénéficiera, sous certaines conditions, de la dispense du contrôle sur les périodes concernées par la rectification» (Ph. Fadoua Al Nasser) - L’Economiste: En quoi la déclaration rectificative est-elle différente du dispositif prévu par l’article 221 bis? - Adil Charradi: Il existe trois différences majeures entre...
    Edition N° 5623 | Le 28/10/2019
    L’administration fiscale se rappelle au bon souvenir des professions libérales. Après un répit dû à la signature d’un «gentlemen agreement» il y a un an, elle revient à la charge dans le projet de loi de finances à travers une disposition les incitant à une déclaration rectificative prévue dans la loi de finances. Le dispositif est un habillage juridique des accords qui avaient été négociés avec...
    Edition N° 5622 | Le 25/10/2019
    Etant régulièrement sollicités par la presse après la démission surprise de Salaheddine Mezouar de la présidence, les administrateurs de la CGEM viennent de recevoir des consignes de la commission communication sur l’attitude à tenir. Les administrateurs sont appelés notamment à avoir «un grand sens de la responsabilité et une solidarité sans faille» et à s’en tenir à «un référentiel unique : le...
    Edition N° 5622 | Le 25/10/2019
    Les exportateurs indirects qui avaient milité pendant plus de 30 ans pour bénéficier du même régime fiscal que les exportateurs directs sont les grands perdants du projet de loi de finances. Le cadre fiscal qui avait été institué par décret en 2016 puis confirmé par la loi de finances 2017 aura vécu. Désormais, la période d’exonération de cinq ans passe à la trappe. Ils seront donc taxés à 20% au...
    Edition N° 5622 | Le 25/10/2019
    Le projet de loi de finances prévoit la suppression de l’exonération quinquennale au titre de l’IS pour les exportateurs de biens et de services. Dans le lot des contribuables concernés figure évidemment le secteur de l’offshoring, notamment les centres d’appel. Le taux d’IS marginal passe à 20% au lieu de 17,5%. H.E.
    Edition N° 5622 | Le 25/10/2019
    A fin 2018, l’industrie aéronautique employait 16.700 salariés contre 10.000 en 2014, soit une hausse de 67%. L’intégration locale à fin 2018 est passée de 34% alors que le plan d’accélération industrielle prévoyait de le porter à 32% à l’horizon 2020. «J’ai décrété que le taux d’intégration devait monter à 42%. Selon les tout derniers chiffres, nous sommes déjà à 38%», a annoncé Moulay Hafid...
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc