×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La PME cherche vision à long terme

Par L'Economiste | Edition N°:1856 Le 17/09/2004 | Partager

. Financement, conseil, restructuration financière… des soucis qui reviennent toujours «UN cadre juridique stable, des outils de financement et des mesures d’accompagnement adéquats en faveur de la PME pour asseoir une vision à long terme qui amortit l’atmosphère d’angoisse et le manque de confiance régnant au sein des milieux d’affaires». Un cri de cœur que lance Hammad Kessal, président de la Fédération des PME-PMI (FPP), au gouvernement, partenaires sociaux, agences de développement, opérateurs bancaires et grandes entreprises. Officiels et opérateurs économiques se donnent rendez-vous aujourd’hui aux assises de la PME pour confronter les idées, exposer les instruments mis en place et formaliser les projets programmés. Beaucoup de volonté est exprimé de part et d’autre pour positiver les actions et réactiver les mécanismes qui profitent à la PME. Mercredi dernier encore, Driss Jettou, accompagné d’une poignée de ministres, a reçu des membres de la FPP. Ces derniers suggèrent l’élaboration d’un cadre juridique stable sur le long terme, qui reprend tous les volets intéressant la PME. «Cela est de nature à favoriser l’exécution des plans de développement des entreprises sans que soit amendée à chaque fois une disposition réglementaire qui leur en profite». Il faut aussi raccourcir les délais de paiement des fournisseurs, notamment les PME, à 45 jours, en amendant l’article 51 du droit de la concurrence. «Les entreprises éprouvent des difficultés, en raison du décalage des recettes et des dépenses, à assurer le fonds de roulement». La mise en place d’outils d’aide à la restructuration financière et des fonds de garantie a été aussi discutée avec le chef de gouvernement (voir Focus de la page 5 à 7). Dans ce registre, Hammad Kessal souligne la nécessité d’un fonds de restructuration financier. L’Agence française de développement (AFD) a déjà misé 10 millions d’euros pour sa constitution. Aujourd’hui, lors des assises est prévue une intervention de son président sur l’expérience d’un fonds similaire lancé en Tunisie. Une demande faite par la Fédération des PME concerne la réorganisation de la fiscalité en fonction des spécificités de la PME. Hammad Kessal donne l’exemple de la réticence des PME à recruter de hauts cadres parce que le taux d’IGR appliqué aux gros salaires est trop lourd. Une proposition a été faite concernant l’application du taux de 44% de l’IGR à partir de 12.000 DH. Un expert des finances devrait intervenir lors des assises sur la possibilité de mettre en place une fiscalité propre à la PME. La fédération recommande aux départements ministériels de prévoir aussi des mesures d’accompagnement modulées en fonction des besoins de restructuration et d’organisation. Un projet commun entre la Fédération des services financiers et la Fédération des PME pour mettre en place une charte Banques/PME est en cours de finalisation.


Essaimage

LA Fédération des PME recommande d’accorder des avantages aux cadres qui veulent se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Hammad Kessal propose de parrainer les projets des salariés en leur offrant la possibilité de réintégrer leur emploi en cas d’échec. Dans ce registre, la FPP œuvre aussi pour actualiser et réactiver la charte signée il y a deux années entre PME et grandes entreprises. «Une partie des marchés des grandes entreprises et des appels d’offres de l’administration devrait bénéficier aux PME», souligne le président de la FPP. Pour débattre de ce volet, est attendu le président du réseau français pour l’encouragement à la création d’entreprises.Bouchaïb EL YAFI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc