×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Escalade meurtrière à Gaza

Par L'Economiste | Edition N°:1866 Le 01/10/2004 | Partager

. Huit Palestiniens tués Huit Palestiniens, dont cinq combattants, et trois Israéliens ont été tués jeudi 30 septembre dans le nord de la bande de Gaza où l’armée israélienne a intensifié ses opérations suite à la mort mercredi à Sdérot dans le sud d’Israël de deux enfants israéliens par une roquette artisanale tirée depuis Gaza. Objectif: tenter d’empêcher les tirs de roquettes sur Israël.La riposte de l’Etat Hébreux ne s’est pas fait attendre. Elle a été virulente. Ainsi, un Palestinien âgé de soixante ans a été tué jeudi par des tirs de l’armée israélienne dans le camp de Jabaliya dans le nord de la bande de Gaza. Avant l’aube, deux combattants du Hamas et un soldat israélien ont été tués dans une attaque contre une position militaire près de Beit Hanoun. Un peu plus tard, deux autres activistes palestiniens ont été tués lors d’affrontements avec l’armée israélienne, aux abords du camp de Jabaliya, ont indiqué des sources sécuritaires et médicales palestiniennes.Plus au nord, deux Israéliens et un Palestinien ont trouvé la mort lors d’échanges de tirs aux abords de la colonie de Aléi Sinaï, selon des sources militaires israéliennes. Deux autres Palestiniens, deux civils, ont été tués par des tireurs de l’armée postés sur un immeuble dominant le camp, ont affirmé des sources médicales et des témoins. Par ailleurs, un caméraman palestinien qui travaille pour une agence de presse locale a été grièvement blessé par les tirs israéliens. Trente cinq Palestiniens ont en outre été blessés, dont un grièvement, par les tirs de soldats israéliens dans le secteur de Jabaliya et Beit Hanoun, selon des sources médicales. Ces derniers décès portent à 4.368 le nombre de personnes tuées depuis le début de l’Intifada, fin septembre 2000, dont 3.344 Palestiniens et 953 Israéliens.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc