×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme/Vision 2020
L'ingénierie financière, composante clé

Par L'Economiste | Edition N°:3416 Le 02/12/2010 | Partager

. L’Etat injecte 15 milliards de DH . Et parie sur une capitalisation de 100 milliards de DH La Vision 2020 apporte son lot d’innovations dans l’ingénierie stratégique. La plus importante réside dans la composante financière. L’Etat injecte une enveloppe globale de 15 milliards de DH. Ce fonds aura pour objectif une capitalisation de près de 100 milliards de DH à travers la participation de fonds souverains de pays amis et autres structures d’investissement internationales. Ou ira cet argent? «C’est un travail précis d’ingénierie financière avec des projections et schémas précis pour chaque région, année par année», explique Yassir Zenagui, ministre du Tourisme. Selon lui, «un business plan précis a été établi avec des budgets pour chaque année et chaque région». L’autre grande nouveauté réside dans le pilotage de la stratégie. Les concepteurs de la stratégie sont conscients que le succès de la Vision est dans le détail de son exécution à l’échelle territoriale. Le défi majeur consiste à accroître le PIB touristique de 2 points, pour atteindre près de 150 milliards de dirhams contre environ 60 milliards aujourd’hui. Ces recettes devront renforcer la compétitivité du secteur et sa place dans le classement mondial. Selon un récent classement de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le Maroc est passé de la 38e place au 26e rang mondial. Pour les 10 prochaines années, l’objectif est de figurer dans le top 20 des destinations touristiques mondiales. Un objectif ambitieux mais réalisable, puisque la destination capitalise sur les acquis de la Vision 2010 et les structures déjà existantes. «Nous ne partons pas de zéro cette fois-ci», a tenu à rappeler le ministre. D’ailleurs, Zenagui a annoncé que le plan Azur sera aussi achevé. La station Mogador sera lancée début 2011, les travaux démarreront en 2011 pour la plage blanche et l’ouverture de Lixus (Larache) est prévue pour 2012. Aujourd’hui, la philosophie de base est de renforcer les incitations à l’investissement. Pour enclencher une dynamique dans les investissements et les orienter vers des zones moins développées, des primes seront mises en place. Ces primes, selon Zenagui, tiendront compte du niveau de risque perçu par les investisseurs pour chaque type de produit et chaque territoire. Les pays «amis» qui participent déjà au financement de la vision 2020 ont signé des conventions avec le Maroc. Parmi ces derniers, figurent le Koweit, les Emirats arabes unis, le Bahrein, Qatar… D’autres devront suivre avec l’Arabie saoudite. Des pays comme la Malaisie, Singapour ou encore les Etats-Unis manifestent leur intérêt pour le Maroc. Ce sont là les premiers fruits d’un road show effectué par l’équipe Zenagui pour attirer les investisseurs étrangers. Les banques s’engagent également pour accompagner la réalisation de la nouvelle vision. Une enveloppe de 24 milliards de DH de financement bancaire a été mobilisée pour les projets jugés stratégiques. Les conditions d’accès étant prédéfinies dans un cahier des charges précis. A.R& B.B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc