×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Actu Injaz Al Maghrib
«Bientôt des franchises!»

Par L'Economiste | Edition N°:4178 Le 24/12/2013 | Partager
20 sections régionales d’ici 5 ans, contre 6 actuellement
Le Collectif CAP annoncera incessamment son plan d’action

M’Hammed Abbad Andaloussi, président de Injaz Al Maghrib

- L’Economiste: Comment voyez-vous le développement de Injaz Al Maghrib?
- M’Hammed Abbad Andaloussi: Les réalisations dépassent aujourd’hui nos prévisions. Nous n’avons même plus besoin de contacter les entreprises, ce sont elles qui viennent vers nous. Généralement, nous manquons de conseillers. Mais de plus en plus nous rejoignent spontanément, y compris des entreprises non partenaires. J’ai l’intime conviction que d’ici cinq ans, nous serons implantés dans une vingtaine de villes, contre six actuellement. Dans deux ans, nous passerons à onze. Nous pensons également pouvoir mobiliser 1.500 conseillers, dont des cadres supérieurs, des présidents,… qui viendront une fois par semaine encadrer nos jeunes.
- Quelles sont les prochaines étapes?
- Nous essaierons d’avoir des relais dans chaque ville, en mobilisant des associations ou des entreprises. Je pense que nous aurons, en quelque sorte, besoin de franchises. C’est d’ailleurs déjà le cas dans le cadre de notre partenariat avec l’OCP. L’Office nous représente dans chacune des six villes où il opère. Nous allons donc essayer de trouver des partenaires pour parrainer les sections régionales.
- Où en êtes-vous concernant le Collectif des associations pour l’éducation et l’entrepreneuriat, CAP?
- Nous avons créé trois comités dédiés à l’éducation, l’insertion professionnelle et l’entrepreneuriat. Chacun de ces comités est en train de préparer un plan d’action à soumettre au conseil d’administration afin d’élaborer le programme de l’année prochaine. Nous pourrons, dans 2 ou 3 semaines, annoncer notre plan d’action. Actuellement, le Collectif compte 13 associations et 5 entrepreneurs sociaux.
Propos recueillis par Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc