×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Idées/Cinq chercheuses primées par L’Oréal

Par L'Economiste | Edition N°:4178 Le 24/12/2013 | Partager

LES femmes marocaines au sommet de la recherche scientifique. Biologie, chimie thérapeutique et organique, cinq chercheuses ont décroché une bourse de 50.000 DH dans le cadre du partenariat entre la Fondation L’Oréal et l’Unesco. «L’ambition de cette initiative est de s’intéresser aux chercheuses, afin de les valoriser sachant que  30% des chercheurs dans le monde sont des femmes», souligne Rachida Tail, directrice scientifique de L’Oréal Maroc. Pour la 7e année consécutive, dans le cadre du programme «pour les femmes et la science», des jeunes doctorantes inscrites en 2e année au sein des établissements marocains reçoivent cette récompense, qui  leur permettra de poursuivre leurs travaux de recherche. «Nous félicitons ces femmes boursières pour leur dévouement à la recherche», appuie Soumia Benkhaldoun, ministre déléguée à l’Enseignement supérieur.
Par ailleurs, cette année a connu une exception en matière de sélection. Les candidatures ont été ouvertes directement en ligne au lieu d’être sélectionnées par les universités. «Ceci a élargi le champ de sélection, nous avons reçu près de 80 dossiers à traiter», souligne Abdelaziz Benjouad, vice-président à la R&D de l’Université internationale de Rabat. Le président du jury souligne aussi que durant cette édition, la chimie organique vient d’être ajoutée à la liste des champs disciplinaires pour lesquels les candidates peuvent postuler. L’aisance dans la communication, la maîtrise des langues et du sujet de recherche, trois critères ont été adoptés lors de la sélection. Le jury était composé de 5 responsables en matière de recherche et de la science. Des représentants de la R&D, CNRST, Unesco, université et L’Oréal ont étudié les dossiers et tenu des entretiens avec les candidates afin de choisir les meilleures.
Rappelons, que depuis 2007, près de 37 femmes marocaines ont bénéficié de cette initiative. Et au cours des 15  dernières années, le programme «Pour les femmes et la science» a bénéficié à plus de 1.700 femmes scientifiques originaires de 108 pays.

Rajaa DRISSI ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc