×
Baraka
Baraka Par Ahlam NAZIH
Le 27/05/2024

Comment le Maroc réussit-il à maintenir sous contrôle ses équilibres financiers? Sécheresse, séisme, renchérissement des matières premières et intrants industriels…, lancement... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 5810 | Le 23/07/2020
Le Maroc est pionnier en ce qui concerne la sauvegarde de la biodiversité. En ce sens que les premières créations d’aires protégées remontent aux années 1940. Néanmoins aucun des parcs nationaux n'est inscrit jusqu’à présent comme patrimoine mondial au niveau de l’Unesco pour qu’il soit valorisé à l’international. Le parc d’Ifrane connaôt depuis quelques années une forte invasion des cultures...
Edition N° 5808 | Le 21/07/2020
Pourquoi l’industrie du concentré de tomate s’est-elle inscrite en perte de vitesse. La question est d’actualité brûlante alors que le gouvernement inaugure sa politique de substitution/import. De pays à fort potentiel export, il y a deux décennies, le Maroc est aujourd’hui importateur net de ce produit aux multiples utilisations. Double ou triple, le concentré de tomate est en effet...
Edition N° 5808 | Le 21/07/2020
Quel rôle pour les «Big Data» dans la prise de décision? La réponse apportée par la dernière livraison de la  Direction des études et des prévisions financières (DEPF) se décline en deux volets. Le premier traite de la contribution de ce type de données en ce qui concerne le suivi de l’activité et des prévisions économiques. Alors que le second est consacré à la présentation de deux études de cas...
Edition N° 5807 | Le 20/07/2020
Le coronavirus va-t-il enfin forcer la réforme de l’abattage avicole? C’est l’espoir affiché par les professionnels de la filière structurée. Tout en lançant un signal de détresse quant à l’ampleur des pertes subies mais face au risque de contamination des populations. Et pour cause, le géant de la vente des volailles vivantes, la Chine, en l’occurrence, vient d’annoncer sa décision de supprimer...
Edition N° 5802 | Le 13/07/2020
La situation exceptionnelle, des règles sanitaires draconiennes. La fête du sacrifice se déroulerait cette année sous le règne de l’état d’urgence sanitaire. A cet effet, les ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture annoncent la mise en place d’une série de mesures «additionnelles que les opérateurs se doivent d’observer». Ceci, tout au long de la chaîne de mise en vente des animaux jusqu’au...
Edition N° 5799 | Le 08/07/2020
A peine la tête émerge de l’eau, l’industrie de conserve de poisson re­plonge. Une vingtaine d’usines sont fermées depuis le début de semaine. Avec toutes les conséquences sur l’emploi, la valorisation et l’export. «Le pire à redouter tient à la perte des parts de marché dont la reconquête nécessiterait beaucoup d’efforts, en termes d’investissement», souligne la profession. L’enjeu est de taille...
Edition N° 5798 | Le 07/07/2020
Safi en état de siège et sa principale source de revenus, pour la population, condamnée à fermer: l’industrie de la conserve du poisson. Ceci, alors que la campagne de traitement des petits pélagiques vient à peine de démarrer. Safi qui abritait une quarantaine d’usines de conserves de poisson n’en compte aujourd’hui que la moitié. Ceci, grâce au retour de certains investisseurs (Ph. L’...
Edition N° 5797 | Le 06/07/2020
Le fret maritime va-t-il s’orienter réellement à la baisse? Du moins pour ce qui est du transport maritime conteneurisé. Alors que les grandes compagnies opposaient une résilience face aux prémices de consolidation de l’offre.   Selon nos sources, le tarif départ ports chinois pour le conteneur 20 pieds était négocié, il y a une semaine à 1.500 dollars la boîte alors que celui de 40 pieds s’...
Edition N° 5795 | Le 02/07/2020
Les échanges réalisés sous régime de l’admission temporaire explosent. Avec ou sans paiement, les transactions pour perfectionnement actif enregistrent une hausse soutenue sur la dernière décennie. En 2019, les échanges se sont établis à 328,8 milliards de DH contre 172 milliards en 2010. Ils dégagent ainsi une plus value à l’export de 77,3 milliards de DH. La forte hausse des réexportations...
Edition N° 5793 | Le 30/06/2020
Le déficit du compte courant s’allège en 2019. Il s’est établi à 4,3% du PIB contre 5,3%, une année auparavant. Mais l’amélioration peut-elle rassurer sur l’exercice en cours alors que tous les indicateurs des échanges extérieurs sont orientés à la baisse? La question mérite d’être soulevée. Les revenus secondaires qui affichent une forte hausse sont constitués des dons de marchandises, de l’...