×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La chaîne Label’Gallery s’étoffe

Par L'Economiste | Edition N°:2181 Le 28/12/2005 | Partager

. Après Rabat, Meknès et Casablanca, cap sur Marrakech Label’Gallery, qui vient d’inaugurer son deuxième centre commercial à Meknès, après celui de Rabat, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La chaîne prévoit l’ouverture en 2007 d’une autre Label’Gallery haut de gamme à Marrakech. Dans la métropole, un projet de galerie est en cours. L’espace marchand sera situé au centre-ville sur une superficie de 10.000 m2. L’investissement se chiffre à 100 millions de DH pour un chiffre d’affaires prévisionnel de 350 millions de DH. D’une superficie globale de 7.200 m2, le centre de Meknès est réparti sur trois niveaux: le supermarché Label’Vie, la galerie marchande et un espace loisirs et restauration. Etalé sur 2.800 m2, le supermarché est la principale locomotive du centre. La galerie marchande (2.200 m2) compte une cinquantaine d’enseignes, dont 80% de franchises. L’espace loisirs et restauration comprend un espace food court avec une variété de cuisines rapides et un self-service organisé dans un espace de 300 places assises. D’un investissement de 70 millions de DH, le projet est le fruit d’un partenariat entre Best Real Estate (BRE), pôle immobilier du Groupe Best financière et le Club omnisports de Meknès (CODM), qui a fourni le terrain. BRE versera au club un montant annuel de 2,5 millions de DH, soit la moitié de son budget, selon Zouhaïr Bennani, directeur de BRE. Le chiffre d’affaires prévisionnel de la galerie s’élève à 200 millions de DH. Le centre a généré 374 emplois directs et les emplois indirects sont estimés à 1.500. Le concept des galeries commerciales n’est pas très développé au Maroc malgré le grand potentiel de croissance qu’offre le pays, note Bennani. Plusieurs expériences ont avorté à cause d’une mauvaise conception du produit. Afin d’assurer un bon niveau de service et préserver le centre, BRE impose un cahier des charges et un règlement intérieur «rigoureux» à ses partenaires.Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc