×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1752 Le 21/04/2004 | Partager

. Elections européennesEn France, les listes de gauche obtiendraient 41% des voix aux élections européennes du 13 juin, alors que les listes de droite obtiendraient 36% et l’extrême droite 14%. C’est ce qu’a révélé un sondage CSA/France Europe Express/France Info.En gros, les listes du parti socialiste recueilleraient 28%, celles du parti communiste 5% et celles des Verts 8%. Quant aux listes de l’extrême gauche, elles sont données à 5%. A droite, les listes UMP ( droite du président Jacques Chirac) sont créditées de 23%, celles de l’UDF (centriste) de 8%, et celles du MPF (souverainiste) de 5%. Les listes de Chasse, Pêche, Nature et Traditions obtiendraient 4%. Enfin, les listes Front national (extrême droite) recueilleraient 14%. Par ailleurs, 43% des personnes interrogées ont l’intention soit de s’abstenir, soit de voter blanc ou nul. Pour rappel, ce sondage a été réalisé par téléphone les 13 et 14 avril auprès d’un échantillon national représentatif de 879 personnes, âgées de 18 ans et plus, et inscrites sur les listes électorales.. Convention sur la cultureQuatre volets culturels ont fait l’objet d’une convention conclue, lundi dernier, entre la wilaya, la mairie, le conseil régional et l’assemblée préfectorale d’une part et le ministère de la culture d’autre part. Il s’agit précisément de la culture, de l’animation, de la promotion du livre et de la lecture publique, mais aussi du renforcement des infrastructures et équipements culturels. Pour stimuler l’animation culturelle, il a été convenu de doter la ville d’un théâtre et d’organiser périodiquement un festival international de théâtre. . France/régionalisation: ContestationJean-Pierre Raffarin, déjà affaibli par la débâcle de la droite aux régionales, doit faire face à une forte contestation, à gauche mais aussi dans la majorité, de la décentralisation, la réforme qu’il voulait emblématique de son action. Raffarin prévoit en effet de donner davantage de pouvoirs aux régions tandis que la gauche entend maintenir la pression pour arracher d’importantes concessions politiques au gouvernement. Il s’agit en particulier d’un «préalable» de la gauche: l’abandon du transfert aux régions de la gestion des 95.000 personnels non-enseignants de l’Education nationale. Le gouvernement accepte de discuter les modalités, mais pas le principe.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc