×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agroalimentaire: Ce que pèse la filière

Par L'Economiste | Edition N°:3254 Le 14/04/2010 | Partager

. Une production de l’ordre de plus de 68 milliards de DH . Plus de 2.000 unités industrielles et 90.000 emploisL’industrie agroalimentaire représente près du tiers de la valeur ajoutée industrielle. Elle contribue également à hauteur du tiers du PIB industriel. Le secteur compte plus de 2.000 unités industrielles, soit plus du quart de l’ensemble des unités industrielles. Ce sont les dernières données de l’étude commanditée par la Fédération nationale de l’agroalimentaire auprès de Meda Consulting dans le cadre du Programme d’appui aux associations professionnelles (PAAP). L’analyse sectorielle a pour objectif l’élaboration d’une démarche participative pour l’émergence du secteur agroalimentaire. Selon les constats préliminaires de l’étude, le secteur emploie près de 90.000 personnes, soit 17,6% de l’effectif industriel global et génère une production évaluée à près de 68 milliards de DH (chiffres de 2007), ce qui représente environ 28,2% de la production industrielle globale. L’agroalimentaire constitue donc le premier secteur d’activité de l’industrie de transformation, mais cette position est menacée, vu que moins de 20% des investissements industriels lui sont destinés. Un risque confirmé par le poids du secteur dans les exportations, qui reste très faible. D’ailleurs, les produits exportés sont de faible valeur ajoutée et l’investissement étranger dans la filière ne dépasse guère 15% par rapport à celui de l’industrie. D’où la faible ouverture du secteur sur les technologies modernes. Si l’agriculture participe à hauteur de 13 à 18% du PIB, la participation de l’agroalimentaire n’est que de 4%. Une fois arrimé au pacte Emergence et au Plan Maroc vert, le secteur pourrait augmenter sa part de manière significative, à l’instar des pays industrialisés, où la participation de l’agroalimentaire au PIB est au moins égale à celle de l’agriculture.L’analyse du secteur montre également que les deux tiers des entreprises traitent les céréales en première et deuxième transformation. Ce qui traduit une faible diversification du secteur. De plus, et à l’exception de la filière des fruits et légumes, l’industrie agroalimentaire est essentiellement tournée vers le marché local. Par ailleurs, l’étude sectorielle montre que les entreprises à participation étrangère sont les plus ouvertes sur les marchés extérieurs. En termes de performance, la productivité du secteur est de 50.000 euros par travailleur au Maroc contre 30.000 pour son homologue égyptien. Mais les travailleurs des deux pays sont battus à plate couture par leurs homologues italiens, dont la productivité dépasse 300.000 euros. En cause, la vétusté de l’outil industriel, la faible maintenance, la sous-capitalisation, la faible qualification... Les difficultés se situent également au niveau de l’amont, puisque les agriculteurs ne sont pas toujours en mesure de fournir les matières premières requises en termes de volumes, de délais, de prix et de qualité. Hassan EL ARIF

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc