×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:4586 Le 11/08/2015 | Partager

■ Aéronautique: Warren Buffet rachète Precision Castparts
Berkshire Hathaway, la société du milliardaire américain Warren Buffet, réussit un gros coup. L’entreprise a racheté Precision Castparts Corp, qui opère dans les pièces détachées notamment dans l’aéronautique, contre 37,2 milliards de dollars. Il s’agit de l’une des plus importantes transactions jamais conclues par Berkshire Hathaway, qui détenait déjà 3% des parts de PCC. Les deux devraient finaliser cette transaction au premier trimestre 2016. PCC a réalisé un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars en 2014 alors que Berkshire vient d’annoncer un recul de 37% de son bénéfice net au premier semestre. Le groupe de Warren Buffet est spécialisé dans les acquisitions d’entreprises bien implantées et opère dans une multitude de secteurs comme les assurances ou la restauration.
■ Chine: Alibaba acquiert 20% de Suning
Le chinois Alibaba entre dans le capital de Suning. La société de commerce en ligne a annoncé le rachat de 19,99% des parts de Suning, une entreprise chinoise spécialisée dans l’électronique et l’électroménager. Le montant de cette transaction s’élève à 4,15 milliards d’euros. Alibaba, qui cherche à diversifier ses activités, profitera ainsi des centres de distribution de Suning pour renforcer ses circuits logistiques et réseaux de distribution en Chine, alors que son nouveau partenaire bénéficiera de plus de visibilité sur internet grâce à l’ouverture d’une boutique sur la plateforme d’Alibaba, Tmall. De son côté, Suning a annoncé un investissement d’un peu plus de 2 milliards d’euros pour détenir 1,1% d’actions dans Alibaba. Le groupe va également travailler étroitement avec Cainiao, la filiale logistique d’Alibaba, selon les termes de l’accord. Les deux évoquent un partenariat gagnant-gagnant dans cette opération.
■ Ryanair bat un record de trafic
Ryanair, la compagnie aérienne irlandaise, a transporté 10,14 millions de passagers au mois de juillet, ce qui représente une hausse de 11% sur un an. Un record qu'elle attribue en particulier à ses tarifs bas, le succès de son programme d'amélioration du service et la solidité du service de réservation. De nouvelles améliorations sont prévues pour l’automne. Il y est question d’un nouvel aménagement de la cabine, de nouveaux uniformes, ainsi qu’un site internet renouvelé.
■ Dubaï semble insatiable
Le développeur Meydan a lancé cette semaine son nouveau projet à Dubaï, nommé «Meydan One». Un complexe extravagant installé dans une tour de 711 mètres de haut. Une infrastructure qui se dotera d’un centre commercial et surtout de la nouvelle plus grande station de ski couverte au monde, une piste de 1,2 km, intégrés dans 25.000 mètres carrés d'installations sportives. A cela s’ajoute une fontaine dansante de 420 mètres de hauteur, une plage et une grande place capable d'accueillir 60.000 personnes, d'après le média d'Abu Dhabi, The National. Le coût estimé de l'ensemble de ce projet est 6,2 milliards d’euros.
■ France: L’activité économique en légère hausse
Dans une première estimation, la Banque de France prévoit une croissance du PIB français de 0,3% au troisième trimestre 2015. Cette prévision est conforme à celle de l’Insee présentée le 18 juin. La BdF a observé une activité en légère hausse dans l’industrie et dans les services et un maintien de l’activité dans le bâtiment en juillet. La production industrielle a augmenté très légèrement, notamment grâce à l’agroalimentaire et à la pharmacie. En revanche, la chimie, l’automobile et la fabrication d’équipements et machines ont reculé.
■ Afrique: Des start-up se mettent aux énergies renouvelables
Des start-up allemandes découvrent le potentiel offert par le continent africain en matière des énergies renouvelables. Elles développent même leurs propres modèles économiques, rapporte le site http://www.vivafrik.com. Crédit de la KfW, crowdfunding, partenariat industriel avec une entreprise locale, chacune des trois start-up allemandes (Mobisol, Betterverst, Inensus) ont centré leurs activités sur les énergies propres.
■ Chine: Chute du commerce extérieur
Les inquiétudes se portent désormais sur la Chine. Le géant asiatique devrait enregistrer cette année sa plus faible croissance. En juillet, le commerce extérieur chinois a continué de se dégrader. Les exportations ont reculé de 8,3% par rapport à juillet 2014 à 195,10 milliards de dollars, tandis que les importations ont chuté de 8,1% à 152,07 milliards de dollars. La Chine a accumulé un excédent commercial de 43,03 milliards de dollars, selon les chiffres de la douane. Exprimé en yuans, l’excédent commercial mensuel avait diminué de 10%. Du côté de la Bourse de Shanghai, celle-ci a terminé hier lundi sur un bond de l’ordre de 5%. Elle est surtout dopée par une possible fusion de deux géants publics du fret maritime et par la perspective d’interventions de Pékin pour réorganiser certains groupes d’Etats mal gérés. A noter que les indicateurs composites avancés de l’OCDE signalent un infléchissement de la croissance de manière plus forte que le mois dernier en Chine.
■ Russie: L’excédent commercial en recul
Au premier semestre, l’excédent commercial de la Russie a diminué de 15% sur un an, à 95,3 milliards de dollars. Globalement, les échanges ont diminué de 32,6% à 270,7 milliards de dollars. Les exportations (constituées à 68% d’hydrocarbures) ont reculé de 28,8% à 183 milliards de dollars. De même, les importations ont baissé de 39,5% à 87,7 milliards de dollars. Le phénomène s’explique notamment par une chute des livraisons de machines, d’équipements et d’automobiles. Les importations de produits alimentaires ont reculé de 39,4% en valeur et 25,3% en volume. Explication: L’embargo européen sanctionnant la Russie pour son rôle présumé dans la crise Ukraine. La semaine dernière, plusieurs tonnes de produits sous embargo ont été détruits par les autorités russes.

• Une histoire sordide de pédophilie au Pakistan
Le Pakistan enquêtait lundi sur ce qui pourrait être le plus grand scandale de viols sur enfants de son histoire. Dans le village de Hussain Khanwala, c’est près de 280 enfants, pour la plupart âgés de moins de 14 ans, qui sont filmés au milieu d’un viol commis par un ou plusieurs hommes. «Environ 300 vidéos ont été diffusées et un enfant sur deux de ce village est une victime», a précisé un représentant des familles des victimes. Ces vidéos servent alors de chantage aux familles des victimes, qui doivent par la suite payer une «taxe» mensuelle, en échange de la non divulgation des contenus.
• Des réformes irakiennes majeures
Alors que l’Irak est secoué par une vague de protestations contre la corruption et la mauvaise gouvernance, le Premier ministre a annoncé, dimanche dernier, des réformes d’envergure. Il souhaite notamment supprimer le poste de vice-président détenu par son prédécesseur et rival Nouri al-Maliki, ainsi que les postes des trois vice-Premier ministres. Le plan de réformes annoncé prévoit également une restructuration dans la nomination des hauts fonctionnaires. Il propose aussi une révision de la façon dont les responsables sont nommés, dans un pays où les principaux postes publics sont attribués selon la confession ou l’ethnie. Les réformes approuvées par le gouvernement de Bagdad devront encore être soumises à l’approbation du Parlement
• La Corée sous tension
Lundi, l’armée sud-coréenne a menacé de représailles son voisin du Nord qu’elle accuse d’avoir récemment violé l’accord d’armistice qui a mis fin à la guerre en 1953, en plaçant des mines dans la zone démilitarisée qui sépare les deux pays. D’après le ministère de la Défense de la Corée du Sud, trois mines antipersonnel ont explosé la semaine dernière, au passage d’une patrouille sud-coréenne dans la zone démilitarisée. Un soldat a dû être amputé des deux jambes. L’autre a perdu une jambe.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc