×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Obsession

Par L'Economiste| Edition N°:1858 Le 21/09/2004 | Partager

L’émigration clandestine est un des grands drames de notre époque. Un dossier auquel de nombreux gouvernements tentent de trouver des solutions. Des centaines de rencontres et de forums sont organisés sur le sujet. Qu’est-ce qu’il en sort finalement? Rien.On a beau fabriquer des lois répressives pour combattre ce fléau, rien n’y fera. L’attrait de l’Occident est très fort dans l’imaginaire. Ils sont des centaines à se jeter à la mer dans des patéras pour gagner l’autre rive de la Méditerranée. Marocains ou migrants subsahariens sont conscients que la mort les guette. Les cadavres de leurs semblables sont régulièrement jetés sur les rivages espagnols. Quand ce n’est pas la mort, c’est la guardia civile espagnole qui les accueille. Les mafias, qui ont fait de la pauvreté humaine leur fonds de commerce, font preuve d’une imagination débordante pour répondre aux besoins énormes des candidats à l’émigration. Des candidats habités par l’obsession d’atteindre à tout prix ce qu’ils considèrent comme étant l’Eldorado. L’émigration continue, au gré des conjonctures, et chaque époque fait émerger un pays de prédilection.Que peut l’Europe face à cette détermination de plus en plus forte? Les mesures contraignantes prises par différents gouvernements européens depuis un quart de siècle ne résisteront pas à la volonté de ces jeunes. De même, la décision de renforcer l’Espagne comme frontière extérieure de l’espace Schengen n’est jamais venue à bout de ce fléau. De toutes les façons, l’Europe ne s’en sortira pas toute seule. Une coopération étroite avec les pays du Sud est vitale. A commencer par fixer ces populations et favoriser le développement économique et social….mais cette fois-ci chez elles.Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc