×
L’Afrique se réveille
L’Afrique se réveille Par Mohamed CHAOUI
Le 30/01/2023

De plus en plus de pays réclament à la France de quitter leurs territoires. Hier, c’était le Mali, aujourd’hui, le Burkina Faso. Demain, d’autres... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 6417 | Le 23/12/2022
La Région Casablanca-Settat reste un pôle d’investissement agricole dont l’importance n’échappe à personne. A commencer par le département en charge de l’Agriculture. A telle enseigne que ce dernier, et dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green, y «prévoit, à l’horizon 2030, un investissement total de 20,37 milliards de DH, dont 60 % d’investissement public». Dans le cadre de la...
Edition N° 6399 | Le 29/11/2022
Comment faire face à la sécheresse, devenue de plus en plus récurrente, ces dernières années? Des solutions sont proposées, tout autant par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) que par l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P). Tout cela sous la houlette du Groupe OCP. (Ph. L’Economiste) Ce dernier a élaboré et mis en place un ambitieux programme, dit Al Moutmir, pour...
Edition N° 6394 | Le 22/11/2022
Beaucoup de monde, le week-end dernier, à l’hippodrome Casa-Anfa. En effet, la 8e édition du Morocco International Meeting des courses de chevaux (MIM) y a été organisée par la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC). Plus de 190 chevaux ont été au top départ des différentes courses de ce week-end (Ph. DR) Devenu, désormais, incontournable, ce rendez-vous hippique de haut niveau...
Edition N° 6386 | Le 09/11/2022
La filière céréalière présente de forts enjeux socio-économiques avec un poids très important sur le secteur agricole au Maroc, puisqu’elle totalise près de 71% de la Surface agricole utile (SAU) totale, explique le département chargé de l’Agriculture qui avance ce chiffre. Et de poursuivre qu’elle génère 20% du chiffre d’affaires agricole global avec des fluctuations selon les campagnes et...
Edition N° 6385 | Le 08/11/2022
Ils l’espéraient, certes, mais ne s’attendaient pas à un tel succès. En effet, les organisateurs du Salon national des céréales et légumineuses ont eux-mêmes, été surpris par l’ampleur de l’évènement. La chaîne de production des céréales revêt une grande importance dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020- 2030 qui s’appuie sur les résultats et acquis du Plan Maroc vert (Ph. DR...
Edition N° 6385 | Le 08/11/2022
Mohamed Benchaib estime que le gouvernement ne soutient pas suffisamment la filière des céréales et légumineuses (Ph. Khalifa) C’est un véritable appel à l’Etat que lance Mohamed Benchaib, président de l’Association du Salon national des céréales et légumineuses. Et ce, pour soutenir la filière de la céréaliculture. Pour lui, le Maroc doit maintenant, plus que jamais, penser à revoir...
Edition N° 6383 | Le 04/11/2022
Coïncidant avec le début de la campagne agricole 2022-2023, l’organisation de cette troisième édition du salon sera l’occasion de donner une impulsion aux filières des céréales et des légumineuses (Ph. L’Economiste) «Créer une dynamique économique dans la région, contribuer à l’autosuffisance et à la sécurité alimentaires du pays et participer à la réalisation des objectifs escomptés de la...
Edition N° 6373 | Le 21/10/2022
Pour Omar Skalli, directeur général de la Sorec, «le cheval Barbe marocain a un important potentiel et un grand avenir» (Ph. Privée) Le cheval Barbe marocain est, désormais, pris en considération et fait l’objet d’une attention toute particulière. Aussi, la Sorec mène-t-elle une bataille sur tous les fronts pour la valorisation de cette race bien marocaine, comme l’explique son directeur...
Edition N° 6373 | Le 21/10/2022
On s’y attendait, certes, mais pas à une telle ampleur. La 13e édition du Salon du cheval est en train de dépasser toutes les attentes des organisateurs et aussi du grand public. Il faut dire que les amateurs et fans du cheval ont dû supporter deux années de suspension de la manifestation à cause de la pandémie du Covid-19. C’est le grand rush pour les spectacles de tbourida Aujourd’hui,...
Edition N° 6370 | Le 18/10/2022
Un grand dynamisme, des recherches scientifiques et génétiques poussées et un rayonnement de plus en plus grand. La filière équine au Maroc est en grande mutation. Et cela depuis 2011, sous l’égide de la Sorec (Société royale d'encouragement du cheval), qui a mis en place un plan décennal jusqu’en 2020, dont les courses constituent le pilier principal: aujourd’hui, elles sont en...