×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Immobilier: Rush sur le Casa Green Town

Par L'Economiste | Edition N°:2984 Le 18/03/2009 | Partager

. Commercialisation de la 1re tranche du nouveau programme de la CGI. Des prix à partir de 3,5 millions de DH«C’est parti comme des petits pains». Les agents chargés de la commercialisation du projet Casa Green Town se frottent les mains. En effet, dès le premier jour de la vente (le 14 mars), le nouveau programme immobilier de la CGI a suscité un véritable rush. Hier mardi, l’on apprenait que 70% de la première tranche du programme serait écoulée. Une information que ne veulent pas confirmer les promoteurs. «Pour le moment, les commerciaux sont en pleine commercialisation. Il est difficile d’avoir une idée sur les statistiques des ventes», affirme-t-on auprès de la CGI. Une chose est sûre, pour cette opération la filiale de la CDG frappe fort. Concept intégré, emplacement stratégique, atouts écologiques, prix alléchants... autant d’arguments qui ne peuvent laisser insensibles les acheteurs potentiels. Il s’agit, en fait, d’un concept global de développement urbain situé au sud de Casablanca à proximité de la forêt de Bouskoura. Comme le laisse entendre la désignation même du projet, le programme intégré à la nature. Des notions mises en avant par les promoteurs de l’opération lors de sa présentation, lundi dernier. C’est le cas pour l’optimisation des ressources en eaux, de collecte et de traitement des eaux usées, récupération des eaux pluviales et de bassins de stockage pour leur réutilisation dans l’arrosage du golf ainsi que de l’utilisation de panneaux solaires. Sans oublier les espaces verts qui occupent une large place dans le programme. Le Casa Green Town se décline en résidences collectives et individuelles, un golf de 18 trous, un hôtel, un spa, un club équestre ainsi qu’un campus universitaire. Pour la première tranche, ce sont quelque 600 villas et une centaine d’appartements qui sont proposés. L’engouement suscité par ce projet s’explique aussi par les prix jugés raisonnables. Ceux-ci démarrent à partir de 3,5 millions de DH pour une villa. Les conditions de vente seraient aussi pour beaucoup dans l’intérêt manifesté pour ce programme. Pour commencer, le noir est, à en croire les promoteurs, inexistant. Par ailleurs, l’acquéreur bénéficie de facilités de paiement. En effet, il est échelonné en 4 tranches. Une première avance, de 15% du prix, est versée au début. Elle est suivie, au bout de six mois, d’une deuxième tranche équivalente. Après 6 autres mois, l’acquéreur devrait verser 20%. Ce qui fait au bout de 12 mois 50% du prix global. Le reste devant être versé à la livraison.Khadija EL HASSANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc