×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier Tourisme
Des croisières au départ du Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:1301 Le 28/06/2002 | Partager

. Avant cet été, les voyageurs devaient d'abord prendre l'avion. Pour éviter les «harraga«, des agences s'abstiennent de programmer des circuits Si vous voulez sortir des sentiers battus, quoi de plus tentant qu'une croisière? Mais attention! vous n'aurez pas l'embarras du choix, car seules quelques agences marocaines en organisent. Hormis Comanav Voyages qui utilise sa propre flotte, les autres agences qui offrent ce produit travaillent en collaboration avec des croisiéristes étrangers, desquels ils louent un certain nombre de cabines pour leurs clients marocains. «Cela coûte excessivement cher d'affréter tout un bateau. Pour rentabiliser l'opération, il faudrait que la demande locale soit suffisamment importante, ce qui n'est pas le cas«, avance Jalil Madih, directeur général de l'agence Alizés Travel, connue sur la place casablancaise pour être spécialiste des croisières. D'abord, les tarifs sont assez élevés et ne sont donc pas à la portée de la plupart des Marocains. Ensuite, l'octroi des visas est très sélectif. Pour la première fois cet été, Alizés Travel propose une croisière d'une semaine au départ de Tanger. A partir du 10 juillet (et jusqu'au 9 octobre), le bateau «Odysseus« passera par la ville du détroit tous les mercredis à la même heure et embarquera les personnes en partance du Maroc. «Nous avons réservé auprès du croisiériste grec Royal Olympic Cruises 25 à 28 cabines par semaine. Les places sont donc limitées. Pour tout l'été, nous nous attendons à recevoir entre 400 et 500 personnes«, confie Jalil Madih. Rendez-vous est donc donné mardi soir à Tanger aux voyageurs qui passent la nuit au Mövenpick Malabata. Le lendemain à 12 heures, Odysseus quitte le port de la ville. Et en avant pour une traversée qui mènera les participants à Gibraltar, Barcelone, Palma de Majorque, Gênes, Marseille et enfin Motril, avant de retourner à Tanger. Pour cette croisière, les tarifs démarrent à 7.800 DH. Alizés Travel travaille avec des revendeurs à Tanger, Marrakech, Agadir, Rabat et Fès. Son DG précise que c'est le client qui doit se charger de toutes les démarches nécessaires à l'obtention du visa Schengen. Les «harraga«, ce n'est donc pas son affaire. L'agence décline ainsi toute responsabilité en cas de volatilisation volontaire dans la nature de l'un des voyageurs. La clientèle ciblée est constituée de couples, jeunes cadres d'entreprise, groupes d'amis ainsi que de petites familles. Les cabines peuvent être quadruples, triples, doubles ou single. D'autres agences organisent des croisières sur le Nil en Egypte. C'est le cas par exemple de Artours qui propose un voyage de 15 jours, comprenant trois nuits en pension complète sur le bateau, une nuit dans un train, 7 nuits au Caire et 3 nuits à Hurghada (en demi-pension). Le tarif est de 8.850 DH par personne en chambre double. «C'est un tarif défiant toute concurrence. Nous avons bien négocié avec le TO égyptien pour bénéficier d'une réduction. L'année dernière, nous proposions le même produit à 10.000 DH«, assure Sabri Omar, directeur commercial de l'agence. Et d'ajouter, «notre TO nous propose aussi d'autres croisières en Méditerranée, combinant plusieurs pays dont un Etat Schengen. Nous avons préféré éviter de programmer cette croisière, sachant qu'il y a un risque d'immigration clandestine«. En tout cas, d'autres agences maintiennent dans leur offre la croisière en Méditerranée. IMTC Voyages par exemple propose une croisière de 15 jours, dont huit nuits au Caire, et le reste sur le bateau (une à Alexandrie, deux à Rhodes, une à Antalya et enfin deux à Beyrouth). Le tarif est de 11.600 DH en cabine économique et 13.200 en cabine plus luxueuse, y compris le billet d'avion Casablanca-Le Caire. Le visa, c'est l'agence qui s'en charge, assure le responsable tourisme de l'agence.Atlas Voyages, propose, elle, des croisières dans les îles grecques. Le package comprenant un séjour de trois jours à Athènes, plus trois jours de croisière dans les îles, est vendu à partir de 8.800 DH (avion compris). Comanav Voyages, pour sa part, organise des mini-croisières sur son car-ferry «Le Marrakech« de fin juin à fin octobre. L'agence propose plusieurs packages (de 10 nuits en Italie), comprenant des nuits sur le bateau et des séjours en hôtels dans diverses villes italiennes (Gênes, Venise, Florence, Milan). Pour certains circuits, des combinés air/mer sont disponibles. Les tarifs sont compris entre 5.750 DH par personne en cabine double et chambre double et 6.790 DH. Ces tarifs comprennent la pension complète sur le bateau et les séjours en hôtels 3 étoiles avec petit déjeuner. Le transport entre les villes est à la charge du client. Si ce dernier choisit de prendre sa voiture, il devra débourser 4.600 DH pour la traversée.Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc