×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:3294 Le 09/06/2010 | Partager

. Le gratin de la finance réuni à VienneLe gratin du monde de la finance mondiale doit participer à la réunion de printemps de l'Institut international de la finance (IIF), de mercredi 9 à vendredi 11 juin à Vienne, à l'invitation du patron de la Deutsche Bank, le Suisse Josef Ackermann, qui préside l'IIF. La crise financière et les moyens d'y répondre au niveau mondial sont au menu des discussions, ainsi que des modèles pour une réforme des marchés financiers, le rôle de l'Europe et les défis de la zone euro. L'Institut de la finance internationale, dont le siège est à Washington, est la seule association mondiale d'institutions financières. Elle représente 400 banques dans plus de 70 pays. . Les Européens de plus en plus inquiets face à la criseLes Européens sont de plus en plus inquiets face à la crise économique, le chômage venant en tête de leurs préoccupations, selon un sondage réalisé dans 11 pays par l'institut allemand d'études de marché GfK et publié lundi dernier. Et bien que leur pays soit le moteur économique de l'Europe, ce sont les Allemands qui semblent s'inquiéter du plus grand nombre de sujets, du chômage à la stabilité économique, en passant par l'inflation et les retraites. Les Espagnols, avec un taux de chômage de 19,7% en avril, s'inquiétaient du problème à 74%, selon le sondage réalisé auprès de 13.200 personnes en février et mars. Mais les Allemands arrivaient en seconde place dans ce palmarès des inquiets avec un taux de 66%, alors que le chômage n'atteignait chez eux que 7,1% en avril. Les Français arrivent en troisième position, avec un taux d'inquiétude de 56%. En Europe, le taux global de chômage est d'environ 10%.. La justice valide les limitations aux tarifs de roamingLa Commission européenne a eu raison d'imposer des limites sur les prix facturés par les opérateurs de téléphonie mobile pour les appels en itinérance (roaming) en Europe, a estimé, hier mardi, la Cour de justice européenne. Pour mettre fin aux abus de facturation, la Commission européenne avait décidé, en juin 2007, d'imposer des limites sur les prix facturés par les opérateurs de téléphonie mobile pour les coups de fils passés par les Européens en dehors de leur pays d'origine. Mais cette décision, bien que limitée dans le temps -elle doit expirer le 1er juillet 2012-, était contestée par quatre grands opérateurs (Vodafone, Telefonica 02, T-Mobile et Orange). Selon ces opérateurs, la décision de la Commission violait le principe de subsidiarité en Europe, qui veut que certaines décisions relèvent uniquement du niveau national dans l'UE. . Iran/nucléaire: Une résolution pour bientôt LE secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a dit hier, mardi, à Londres s’attendre à l’adoption «très bientôt» par le Conseil de sécurité de l’Onu d’un projet de résolution sanctionnant l’Iran pour son programme nucléaire controversé. Le Conseil de sécurité de l’Onu devait se réunir hier pour discuter du projet de sanctions supplémentaires contre l’Iran, dont les co-parrains espèrent l’adoption cette semaine, selon des sources diplomatiques. Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a affirmé, également hier, qu’un accord avait été «pratiquement trouvé».

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc