×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

2,2 milliards de bénéfices pour la Banque Populaire

Par L'Economiste | Edition N°:4478 Le 09/03/2015 | Partager
Ils sont en hausse de 12,5%
L’amélioration des revenus soutenue par les activités de marché
Dynamique commerciale très forte dans les filiales subsahariennes

La Banque Populaire hisse pour la première fois son résultat

Le dividende de BCP va augmenter de 0,5 DH à 5,25 DH par action. Sur une période de trois ans, le titre s’est apprécié de 20,44% contre 6,43% pour l’indice sectoriel

net part du groupe à plus de 2 milliards de DH, plus exactement 2,2 milliards de DH. Il est en hausse de 12,5%. La performance confirme la solidité des banques (en tout cas des groupes panafricains) malgré un environnement difficile. Le coût du risque a grimpé de 54% alors que dans le même temps, le groupe mutualiste a renforcé les provisions pour risques généraux de 205 millions de DH, portant l’encours à 2,3 milliards de DH.
Si ces éléments ont pesé sur l’évolution du bénéfice, celui-ci doit en partie son amélioration à une bonne tenue du résultat brut d’exploitation. Il progresse de 18% à 7,9 milliards de DH. La performance du RNPG tient également à un effet périmètre de consolidation. La BCP a augmenté sa participation dans Atlantic Banque International (ABI) de 50 à 65%, ce qui se traduit par une contribution plus importante au RNPG. Au-delà de ce changement, la BCP a bénéficié d’une dynamique très forte de son activité de détail à l’international. Les dépôts de la clientèle et les crédits à l’économie dans les filiales subsahariennes ont bondi respectivement de 28 et 20%. Les revenus générés par les activités africaines ont accéléré de 24%. Ils contribuent pour beaucoup à la hausse de 12% du produit net bancaire groupe qui s’est établi à 14,7 milliards de DH.
L’activité domestique a été marquée par le ralentissement de la croissance économique, ce qui s’est traduit par la décélération du crédit bancaire pour la troisième année consécutive.

Le groupe mutualiste est parvenu à dépasser la barre de 2 milliards de DH de bénéfices malgré une flambée du coût du risque. Ses revenus font un bond de 12%. L’activité de détail sur le marché domestique cède le rôle de locomotive aux filiales africaines

Sa croissance s’est limitée à 2,3%. Elle s’est établie à 3,5% pour la BCP. L’encours des prêts à la clientèle dépasse 188 milliards de DH. La banque revendique une part de marché de 24,6%, en amélioration de 0,29 point sur un an. L’année dernière, BCP a octroyé 7,4 milliards de DH de crédits immobiliers acquéreur portant son encours à 41,3 milliards de DH (+10%).
Au niveau de la collecte des dépôts, le groupe estime sa part de marché à 26,8%. Il a recruté 420.000 nouveaux clients, relevant son portefeuille à 4,9 millions relations.
Mais comme chez Attijariwafa bank, les activités de marché ont été le principal moteur de l’activité l’année dernière. Leur résultat s’est inscrit en forte hausse de 45% à 2 milliards de DH.
En Bourse, les investisseurs ont bien accueilli les résultats de la banque. A la mi-séance du vendredi 6 mars, l’action BCP était la plus échangée sur la place. Elle s’appréciait de 1,21%. Sur trois ans, la valeur affiche une performance de 20,44% contre 6,43% pour l’indice sectoriel. Le marché fait moins bien sur la même période. L’entreprise prévoit la distribution d’un dividende de 5,25 DH par action, en augmentation de 10,5%.
F.Fa

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc