×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

SNEP: Le CDVM prêt à toutes les hypothèses

Par L'Economiste | Edition N°:4478 Le 09/03/2015 | Partager
Le titre de retour en cotation, aujourd’hui
Les analystes divisés sur l’avenir de l’action

Après les déboires de Ynna Holding, c’est SNEP qui passe à la caisse. Une première tentative de vente aux enchères a été évitée in extremis. Même si le titre retourne en Bourse aujourd’hui, l’autorité du marché boursier s’attend à toutes les hypothèses

Le feuilleton SNEP risque de durer très longtemps. Avec la dernière intervention du CDVM, le tribunal de commerce de Casablanca a acté le report de l’exécution de la cession forcée des actions SNEP détenues par la société Ynna Holding (cf. L’Economiste du 26/02/2015). Une action qui laisse le temps au régulateur de la Bourse d’organiser la vente aux enchères en bonne et due forme. Mais également pour «préserver les intérêts des créanciers, des actionnaires et des petits porteurs», précise Youssef Chehbi, avocat du CDVM. Cette incertitude serait ainsi pénible à supporter pour les détenteurs des actions SNEP, déjà contraints à supporter les déboires de la société et la dégringolade de l’action en Bourse. Après une introduction en 2007 à un cours de 1.250 DH, l’action SNEP ne vaut plus que 213,10 DH. La société n’a plus distribué de dividendes depuis 3 ans. Les actionnaires se retrouvent aujourd’hui pieds et poings liés devant une affaire à l’issue incertaine. C’est dans ce sens que le CDVM a demandé la reprise de la cotation de l’action dès ce lundi 9 mars. «Presque toutes les sociétés cotées font l’objet de procédures, ce n’est pas pour autant qu’elles sont suspendues de la cote», justifie Youssef Chehbi.
Du côté du marché, l’action SNEP divise. Pour certains, l’urgence est à la vente. L’action a déjà perdu plus de 85% de sa valeur, il est fort probable qu’elle continue sur cette tendance. D’autres préfèrent jouer la carte du «wait and see». «La valeur pourrait évoluer d’ici la vente aux enchères», soulignent quelques professionnels du marché. «La vente aux enchères peut révéler des prix intéressants également», pensent d’autres analystes. Des déclarations étonnantes alors que la salle de la vente aux enchères était presque vide le 25 février dernier. Pour le cabinet Bassamat qui défend la partie adverse (Fives FCB), «si la vente n’était pas concluante, une requête aurait été déposée au tribunal de commerce de 1re instance à Casablanca en vue de demander au juge d’en retenir la valeur nominale, soit 100 DH» (cf. L’Economiste du 24/02/2015).
Les hypothèses s’enchaînent. Pour l’avocat du régulateur, le feuilleton judiciaire peut bien se terminer en faveur de SNEP. La société de pétrochimie pourrait obtenir la nullité des mesures d’exécution de la vente forcée de ses actions. «Ce qui ramènerait l’affaire à la case départ», relève Chehbi.
A.Lo

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc