×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

PME Régions - FoodTech: Tifiee & Co cible les fins gourmets

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5985 Le 08/04/2021 | Partager
La startup veut introduire la gastronomie dans les ménages
De l’abattoir directement aux assiettes
Gourmet ButcherBox livrée à domicile
si-mohamed-choatene-085.jpg

Tifiee & Co est né de l’association entre un expert marketing digital et un chef cuisinier. Un tandem de choc qui a réussi en pleine crise sanitaire à lancer un projet mûrement réfléchi (Ph. F.Alnasser)

Se lancer en plein confinement, c’est le pari relevé par la startup «Tifiee & Co». Un timing on ne peut plus propice pour démarrer une entreprise qui livre de la viande toute fraîche, de l’abattoir directement aux assiettes. Traçabilité, label Onssa, conditionnement sous vide… Tifiee (viande en berbère) est la première plateforme e-commerce des produits de boucher qualitatifs (viande rouge, poulet bio…).

Sur chaque produit, l’étiquette apposée indique la traçabilité avec le numéro de lot, les numéros d’agréments Onssa (viande rouge et blanche), les dates de conditionnement et de péremption... La clientèle est essentiellement basée sur le Grand Casablanca avec une concentration sur Bouskoura, Ville Verte, Dar Bouazza et Mohammedia sur la périphérie.

Dans Casablanca intra-muros, la cible est basée en général dans les quartiers de Californie, l’Ermitage, Cil, Racine, Maârif, Anfa, Anfa Sup, Aïn Diab. En plus du Grand Casablanca, les villes acquises depuis le confinement sont Rabat, Marrakech et Agadir qui ont démarré sur les chapeaux de roue.

La clientèle (de catégorie socio-professionnelle A et A+) cherche certes la facilité en évitant les déplacements, mais également une qualité et une disponibilité dans une approche économiquement compétitive. «Ce sont des amateurs de viande qui sont dans l’attente de recevoir un produit plus que standard par rapport à ce que propose le marché», assure Sidi Mohamed Choatene, l’un des co-fondateurs de la startup.

Celle-ci offre en outre un service client avec conseils et accompagnement pour la préparation des pièces du boucher. «Toutes les viandes sont issues de l’agriculture de notre pays en mettant en exergue la qualité de nos produits du terroir avec un accompagnement nutritionnel de certains éleveurs. L’idée est de créer le Label Produits du Maroc», poursuit Choatene. 

Tifiee & Co est né de l’association entre un expert marketing digital et un chef cuisinier. Un tandem de choc qui a réussi en pleine crise sanitaire à lancer un projet mûrement réfléchi (voir aussi encadré).  «Lorsque le projet tifiee.com, que l’on appelait Meat Project, avait démarré dans notre esprit il y a plus de 2 ans, nous ne savions pas que Covid-19 existerait ou arriverait pour perturber le monde entier», témoigne Choatene.

Dans ce climat apocalyptique qui y régnait, les co-fondateurs ont attendu  2 semaines avant de décider de se lancer avec les moyens du bord: une page Facebook, une ligne téléphonique et zéro client. Il fallait assurer le service client, corriger les erreurs,  suivre les chauffeurs, jongler avec le planning des clients, s’occuper des enfants, eux aussi confinés, faire les courses… «Finalement, nos clients ont été indulgents.

Ils nous ont vraiment aidés dans ces épreuves et aujourd’hui encore, ils sont toujours présents. Ce long confinement a créé des liens très particuliers avec nos clients que nous n’aurions pas eu en temps normal», poursuit  le co-fondateur. Les commandes étaient prises via l’application WhatsApp, les règlements s’effectuaient à la livraison.

foodtech-85.jpg

Les packs «Gourmet ButcherBox» sont livrés à domicile
sous vide avec l’indication de la date limite de consommation (DLC). Un système d’abonnement mensuel est proposé avec une tarification réduite et une livraison bimensuelle (Ph. F.Alnasser)

Ainsi, la startup a pu traiter en moyenne 20 commandes par jour pendant les 3 premières semaines de lancement. Aujourd’hui, la plateforme offre une palette de services pour accompagner le consommateur dans l’achat, la préparation, la consommation et ensuite vers l’échange d’une communauté d’amateur de goût.

La startup offre un catalogue de viande rouge et blanche (dont poulet beldi) découpée par portion pesée. Le grammage est défini dans le catalogue. Sans oublier un conditionnement sous vide avec l’indication de la date limite de consommation (DLC). Un système d’abonnement mensuel avec une tarification réduite et une livraison bimensuelle.

Les viandes sont livrées le jour même de l’abattage. Elles sont acheminées à partir de l’unité de Nouaceur (3.500 m2). Celle-ci est équipée des dernières technologies de découpe de viande rouge et de volaille. En cours de certification ISO, le marché premier de l’atelier est l’activité CRH, avec les restaurants, les tables gourmets, les hôtels et palaces. «Aujourd’hui le marché est sur l’axe Casa, Rabat, Marrakech, Agadir mais aussi Tanger, Nador et Fès», poursuit le manager.

Tifiee & Co, c’est aussi une équipe de personnes expérimentées dans l’art de la découpe, dont le positionnement est de normaliser les exigences et les attentes en termes d’hygiène et de conservation. «Parmi nos équipements froids, nous avons mis en place une chambre de maturation qui accueille une sélection de pièces de bœuf afin d’offrir une viande parfumée, plus tendre et savoureuse», est-il expliqué. Il s’agit d’une chambre froide de 50 m2 dédiée à la création des pièces maturées (entrecôtes et la Côte de Bœuf). 

«Nous acheminons dans les meilleures conditions la Gourmet ButcherBox à domicile et nous assurons l’accompagnement de nos clients pour maîtriser certaines astuces de cuisson», assure Choatene. En effet, une palette de services est offerte pour accompagner le consommateur dans l’achat, la préparation, la consommation et ensuite vers l’échange d’une communauté d’amateurs de goût.
Un club des Women Meat Lovers est créé afin d’échanger, partager, recevoir ou donner des conseils culinaires.

tifiee-co-085.jpg

Après finalisation de la commande, les viandes sont livrées le jour même de l’abattage. Elles sont acheminées à partir de l’unité de Nouaceur (3.500 m2) (Ph. Pixibay)

Parcours

si-mohamed-choatene-p-085.jpg

Les co-fondateurs de Tifiee & Co ont assis leur passion commune de la culture de la fine bouche. Le premier, Si Mohamed Choatene, serial entrepreneur aguerri. Ce natif de Bruxelles, où il fait ses classes, est originaire du nord du Royaume. Il commence sa carrière dans le conseil en stratégie IT en 1998 passant par Le Grand-Duché du Luxembourg, Londres, pour finalement se poser à Paris où il devient expert «nouvelles technologies»  au sein des grandes entreprises du CAC40 dans les migrations Bug 2000, passage à l’Euro... Entrepreneur et créateur de valeur, passionné par la 4e révolution industrielle tout en étant fin gourmet du patrimoine culinaire du terroir, il décide de participer à cette culture de la fine bouche par la conception de Tifiee & Co et d’intégrer la FoodTech marocaine. Pour sa part, Hicham Ouabou est un chef de la gastronomie marocaine et international,  dont la renommée n’est plus à faire. Hicham a fait ses classes au Maroc, à Mohammedia au sein de l’institut spécialisé de l’hôtellerie et du tourisme avant de s’envoler vers la France pour s’imprégner des créativités d’un chef étoilé français. Il rentre au Maroc et occupe, durant plus d’une décennie, le poste de chef au Royal Mansour pour devenir par la suite le Chef Executive du Casablanca Hotel.

Financement

financement-085.jpg

Depuis le début du projet, Tifiee a financé son activité à hauteur de 100.000 DH, en bénéficiant de la subvention du financement Innov Idea de la Caisse centrale de garantie (CCG). Cette somme a permis de positionner Tifiee sur le marché et de recruter près de 1.000 clients. Une plateforme e-commerce a vu le jour et le déploiement ERP (logiciel de gestion pour gérer l'ensemble des services de l'entreprise) est en cours de finalisation. Tifiee bénéficie également d’un accompagnement de l’accélérateur de startups Hseven. Un prêt d’honneur de la CCG permettra de couvrir l’ensemble des villes ciblées afin d’arriver à livrer 50 points par jour/6 jours, et de financer:
● La création d’une interface applicative téléchargeable, l’intégration des systèmes de suivi de livraison à l’image d’Uber ou Careem.
● Le recrutement des experts du digital, du Marketing, de se faire accompagner par des mentors du métier.
● L’amélioration du conditionnement sera également quantifiée.
● Une grande part du budget sera destinée aux canaux de communication pour mettre en valeur la marque.

Aziza  EL AFFAS

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite