×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Le marché public des études sous surveillance

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5842 Le 14/09/2020 | Partager

Le chef du gouvernement veut remettre de l’ordre dans le marché public des études. Malgré le contexte de crise et de rationalisation des dépenses, certains départements ministériels lancent des appels publics portant sur des études traitant souvent de thématiques récurrentes. Des études pouvant être réalisées grâce à des expertises internes. Le marché des études est désormais soumis à une autorisation préalable d’une commission créée à cet effet auprès du chef du gouvernement. Ces dispositions s’appliqueront aussi bien à l’ensemble des départements ministériels, aux Segma, aux comptes spéciaux du trésor et établissements publics recevant des financements de l’Etat. L’objectif étant d’éviter des dépenses inutiles, de faire jouer les synergies entre les services publics et de lutter contre les marchés de complaisance.
H.E

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc