×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Chasse dans l'Oriental: Le contrôle se muscle

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5612 Le 11/10/2019 | Partager
    7.000 chasseurs à l’affût du gibier de la région
    Contrôle des réserves de chasse et lutte contre le braconnage
    chasses-chasseurs-012.jpg

    De fermes directives sont données pour sévir contre tout dépassement du nombre maximal autorisé qu’un chasseur peut abattre au cours d’une même journée (Ph. A.K)

    Le coup d’envoi de la nouvelle saison (2019/2020) de la chasse au niveau de l’Oriental vient d'être donné dans une amodiation de la province de Jerada. Pour assurer le bon déroulement de cette saison, plusieurs dispositions ont été prises par les services concernés via des points de presse, des ateliers et des visites de terrain.

    D’autres mesures ont concerné la mobilisation des agents habilités à asseoir les conditions requises pour l’exercice de ce sport dans un environnement adéquat. Ce qui nécessite le renforcement du contrôle des réserves de chasse et des mesures de lutte contre le braconnage considéré comme un facteur principal de dégradation des ressources cynégétiques.

    La veille concerne également les 7.000 chasseurs, autorisés à chasser toutes les espèces de gibier, exception faite de la tourterelle, gibier migrateur, pour laquelle l’ouverture générale est fixée au 18 juillet 2020.

    «Le nombre maximal de pièces de gibier qu’un chasseur peut abattre au cours d’une même journée de chasse est de quatre perdrix, un lièvre, cinq lapins et vingt unités parmi les autres espèces de gibier d’eau autorisées», est-il précisé par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD/O).

    «Pour assurer un meilleur suivi, la direction régionale des Eaux et Forêts organise des visites inopinées de contrôle pour s’enquérir de l’importance des aménagements cynégétiques réalisés. Des inspections qui concernent tous les lots amodiés dans un but de développement et de valorisation des espèces», confie à L’Économiste Mohamed El Khalloufi, chef du service du partenariat pour la conservation et le développement des ressources naturelles (HCEFLCD/O).

    Ce qui incitera à se conformer à la règlementation en vigueur et à œuvrer pour une chasse responsable, respectueuse de l’environnement. L'objectif est de protéger les espèces menacées, réguler le gibier et assurer la cogestion des espaces dédiés à la chasse.

    Outre l’impact positif sur le développement des territoires de chasse, l’amodiation du droit de chasse associative ou touristique contribue au développement et à la commercialisation des produits de niche et de l’économie locale et solidaire», ajoute notre interlocuteur.

    Aujourd'hui, la superficie amodiée s’élève à 180.742 ha répartis sur 72 lots de chasse associative et deux lots dédiés à la chasse touristique. Ces amodiations sont régies par les contrats qui les lient au département des Eaux et Forêts et qui les impliquent dans la gestion et l’aménagement des territoires de chasse.

    Un engagement qui nécessite la mise en œuvre des opérations d’agrainage, de cultures à gibier, de mise en place d’abreuvoirs, de régulation des prédateurs, de gardiennage et l’obligation de procéder à des opérations annuelles de repeuplement du gibier. Dans ce registre, le nombre de perdreaux lâchés au cours de la saison écoulée s’élève à près de 15.462 unités.

    De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc