×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Basket: Tibu cible 4 millions d’élèves

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5601 Le 26/09/2019 | Partager
    Un vaste programme d’éducation par le basket sur les rails
    120 écoles primaires et 2040 enseignants en bénéficieront
    Un incubateur d’entrepreneuriat social sportif également prévu
    baskett_tibu_001.jpg

    Tibu Maroc voit plus grand pour les trois prochaines années. L’ONG prévoit de dispenser son  programme d’éducation par le basket auprès de 120 écoles. Au total, près de 4 millions d’élèves et 2040 enseignants en bénéficieront (Ph. T.M.)

    Eduquer les élèves du primaire en s’appuyant sur la pratique et l’esprit du basketball. C’est l’essence d’un tout nouveau programme ambitieux et inédit que vient de lancer Tibu Maroc et qui devrait toucher plusieurs dizaines de milliers de jeunes d’ici 2021. Une manière de faire bénéficier au plus grand nombre la fameuse recette à succès de l’ONG, devenue en l’espace d’une décennie une véritable référence en la matière sous nos cieux.

    Ce programme - baptise Education Through Basketball (ETB) – sera implanté dans les trois années à venir au sein de 120 écoles et impactera au total près de 2040 enseignants et environ 54.000 élèves. Son objectif? Introduire dans ces établissements le sport comme modèle d’apprentissage pour les jeunes.

    «Nous souhaitons que 4 millions d’élèves pratiquent régulièrement une activité sportive à l’école d’ici 2030 et que l’esprit ETB devienne une matière scolaire à part entière», confie dans ce sens le président de l’association Mohamed Amine Zariat. Un modèle incluant, en plus de l’éducation physique, l’apprentissage de langues étrangères comme le français ou l’anglais, une initiation au leadership et à la Process Communication Model ainsi qu’une sensibilisation au travail communautaire.

    Aussi, pour chaque école labellisée, les enseignants recevront une formation adéquate en coaching sportif et plusieurs bourses seront accordées aux plus méritants. L’aménagement de terrains de basketball et la fourniture de matériel didactique sont également de la partie.

    Mais l’association a aussi plusieurs autres projets sur les rails. Ainsi, le groupe compte passer de 17 à 52 centres de formation des jeunes d’ici trois ans. Parmi les nouvelles villes ciblées dès octobre prochain, Dakhla, Midelt, El Jadida ou encore Agadir.

    L’ONG lancera par ailleurs dès janvier prochain le premier incubateur d’entrepreneuriat social sportif du pays. «Sports Social Business Lab» - c’est son nom – accompagnera de jeunes porteurs de projets répondant à des problématiques liées au sport.

    «Nous aiderons ces entrepreneurs sportifs en herbe à lever les fonds nécessaires pour leur startup et à voir plus grand en mettant notamment l’accent sur la formation continue», explique le président. Enfin, Tibu Maroc vise également la féminisation du secteur, prévoyant ainsi dès novembre la tenue d’un championnat national de «Basket à 3» regroupant des équipes mixtes.

    K. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc