×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Bourse: Les paris de CFG Bank

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5467 Le 06/03/2019 | Partager
    Les poids lourds du marché sont à acheter ou à conserver
    La banque dévoile ses pronostics pour 20 valeurs
    valeurs_cfg_bank_067.jpg

    Sur un portefeuille de 20 valeurs, CFG Bank est à l'achat sur 6 et recommande de conserver 13. CMT est toujours à la vente Salafin, Ciments du Maroc, LafargeHolcim Maroc, Disway, Sonasid, CIH Bank, Auto Hall, BCP, Colorado, Cosumar, Maroc Telecom, Lesieur Cristal, Afriquia Gaz sont à «conserver»

    Si vous hésitez sur la stratégie à adopter en Bourse cette année, CFG Bank livre quelques tuyaux sur 20 valeurs. Ses analystes ont pris l'habitude de dévoiler leurs recommandations avant la fin du marathon des résultats annuels. Cette année n'y déroge pas.

    La banque est à l'achat sur Boissons du Maroc, Label'Vie, HPS, Marsa Maroc, Risma et Attijariwafa bank. Malgré des trajectoires différentes de celles anticipées pour certaines valeurs l'année dernière, les analystes restent positifs sur plusieurs d'entre elles. Les performances passées ne présagent pas de celles à venir.

    Comme l'année dernière, Attijariwafa bank, Label'Vie, Boissons du Maroc et Risma bénéficient d'une recommandation à l'achat. Boissons du Maroc est créditée d'une hausse potentielle de 39% sur un horizon de douze mois. La valeur offre également un rendement (plus de 5%) supérieur à la moyenne du marché. Marsa Maroc est à classer dans la même catégorie avec un dividend yield prévisionnel de 4,8% pour 2019.

    Les investisseurs peuvent aussi miser sur la hausse du cours qui pourrait avoisiner 16% selon les analystes de CFG Bank. Ces derniers avaient été très optimistes sur le comportement d'Attijariwafa bank l'année dernière. Leur opinion n'a pas évolué puisqu'ils anticipent un bond de 11% pour la bancaire. Le titre fait partie des incontournables à détenir en portefeuille. C'est le cas aussi pour Maroc Telecom qui, lui, est à «conserver».

    L'entreprise est moins sensible aux aléas conjoncturels et offre en plus un rendement du dividende attractif (4,6% en 2018 et 4,5% en 2019). Douze autres entreprises bénéficient de la même recommandation que Maroc Telecom. Dans ce groupe figurent Salafin, Disway et Colorado. A la performance des cours devrait s'ajouter un rendement du dividende attrayant d'au moins 7% pour Salafin et Disway, selon les prédictions.

    De façon générale, les valeurs financières, agroalimentaires et du secteur des matériaux de construction ont la faveur des analystes. Elles sont à acheter ou à conserver. En revanche, Compagnie Minière Touissit est à «vendre» à un cours cible de 1.218 DH. Les recommandations pour les deux autres valeurs du même secteur (Managem et SMI) et les promoteurs immobiliers (Addoha et Résidences Dar Saada) sont en cours d'actualisation.

    F.Fa

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc