Régions

Marrakech/Environnement: L’université dévoile ses recherches au grand public

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5287 Le 05/06/2018 | Partager
Partage d’expériences à fort impact sociétal et environnemental
Menées par le CNEREE de l’université Cadi Ayyad
Etudiants, société civile, industriels, opérateurs… les cibles
marrakech_environnement_087.jpg

Le Centre national d’étude et de recherche sur l’eau et l’énergie, relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, travaille sur le développement de solutions écologiques et peu coûteuses. La Journée mondiale de l’environnement du 5 juin est l’occasion de découvrir quelques unes de ses réalisations (Ph. J. Boliver)

Le 5 juin célèbre la Journée mondiale de l’environnement. Cette date annuelle, initiée et conduite par l’ONU, vise à motiver tous les peuples du monde à plus d’engagements actifs pour la protection de la planète.

Le Centre national d’étude et de recherche sur l’eau et l'énergie (CNEREE), relevant de l’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech, organise, dans ce cadre, ses «journées portes ouvertes» sous le thème de la «recherche et développement pour lutter contre la pollution de notre environnement».

L’objectif étant de faire connaître à un large public la mission et les prestations offertes par le CNEREE, qui reposent sur le développement de solutions écologiques et peu coûteuses. Pendant 2 jours, des ateliers sur des expériences ayant des implications sociétales et environnementales vont s’enchaîner.

C’est ainsi que les élèves des établissements scolaires Manhal Attalib-Excel et Jbel guéliz, ainsi que des clubs d’environnement, mais aussi la société civile, les industriels et opérateurs concernés, sont invités à découvrir les stratégies du centre dédiées à l’eau et à l’énergie.

Sachant que le Maroc se doit de faire face à la rareté de ces deux ressources, le centre joue ici son rôle en renforçant le lien entre la communauté des chercheurs et le milieu socio-économique agissant dans ces deux domaines. Une approche qui vise à faire bénéficier les acteurs de développement des résultats de la recherche et à orienter la recherche vers les préoccupations du développement.

Ces journées portes ouvertes viennent donc dévoiler quelques unes des réalisations écologiques du CNEREE, comme le projet écologique de traitement et de réutilisation des eaux usées et le projet d’efficacité énergétique dans le bâtiment.

Au programme de ces 2 jours, des experts présentent leurs travaux sur le traitement des eaux grises par filtre imbriqué, avec étude de cas des eaux de hammam, sur le traitement des margines par boues activées ou sur la nanotechnologie pour lutter contre la pollution plastique.

Via le CNEREE, l’UCA entend donc améliorer les connaissances sur ces thématiques, développer des technologies appropriées, miser sur le transfert du savoir-faire et des technologies pour à terme atteindre une maîtrise globale de ces ressources.

De notre correspondante permanente, Stéphanie JACOB

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc