×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Croissance

Par L'Economiste| Edition N°:3956 Le 29/01/2013 | Partager

Les enseignements que l’on peut tirer à l’issue du dernier rapport de la Cour des comptes ne manquent sans doute pas de piquant. Il ne faut guère s’étonner que l’urbanisme y soit de nouveau épinglé par les magistrats. C’est un territoire complexe et brumeux à la fois. L’information sur les plans d’aménagement, sur les nouvelles réserves foncières, y est déterminante, mais l’accès n’y est pas simple. Du moins pas pour le grand public. Dans le même ordre d’idées, l’on peut rire des situations cocasses décrites par la haute juridiction,  comme ces complexes commerciaux disponibles depuis 10 ans à Meknès, mais jamais exploités (le comble à l’aune de la crise des marchands ambulants!) ou encore la légèreté avec laquelle  Beni Mellal ou Essaouira gèrent le recouvrement des recettes. A moins d’attribuer cette insouciance à l’excédent financier que charrient les comptes des collectivités locales, il faut y voir sans doute un déficit de volonté, de compétence, ou les deux à la fois. Une facture bien coûteuse pour les contribuables que nous sommes, mais pas seulement. Parce que ces dysfonctionnements sont un frein au décollage de nos territoires,  l’on  aurait tort de considérer que la bataille de développement n’est qu’une affaire de grandes villes. Ce sont ces collectivités qui sont censées permettre au pays de s’équiper, d’améliorer le niveau de vie de nos concitoyens, de favoriser l’émergence d’une classe moyenne: en Inde par exemple (6% de croissance attendue pour 2013),  près de 65% de la classe moyenne ne viennent pas des grandes métropoles, mais plutôt des villes intermédiaires et villages.
Une commune bien connectée, aussi petite soit elle,  bien lotie en infrastructures, et donc bien gérée,  est probablement la première plateforme de... croissance.

Mohamed Benabid

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse abonnement@leconomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc