×
Accélérateur
Accélérateur Par Mohamed CHAOUI
Le 03/02/2023

Depuis deux jours, les responsables de certains pays européens ont les yeux rivés sur Rabat où s’est tenue la 12e réunion de haut niveau entre le Maroc et l’... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 6150 | Le 07/12/2021
Le Smig rattrape les médecins. Non, ce n’est pas leur paupérisation, ce sera une base pour leur cotisation à l’AMO dès janvier. Enfin, car des médecins sans assurance maladie, c’est un comble. Et pendant la longue gestation de l’AMO, nos médecins étaient en première ligne, pour la médecine, et pour eux-mêmes. Des décennies de calculs et de débats, jusqu’à ce que le délai pour la couverture...
Edition N° 6144 | Le 29/11/2021
A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen Age. Aujourd’hui les médecins analysent, traitent et expliquent au malade coresponsable de son traitement. Suspendre les vols en 24 heures sur des pays partenaires est incompréhensible. Nos autorités sanitaires ou politiques ont de bonnes raisons, mais nos touristes et nos hommes d’affaires...
Edition N° 6143 | Le 26/11/2021
Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas avoir... de bus? C’est ce qui est arrivé à Kénitra. Et pourtant son Atlantic Free Zone est devenue en quelques années grand fournisseur de la mobilité. Une belle réalisation industrielle pour cette ville qui était positionnée sur l’agro-industrie grâce à  la riche et bien irriguée plaine du Gharb...
Edition N° 6133 | Le 11/11/2021
Premières longues soirées dehors depuis des mois. Hier, ceux qui étaient invités ont pu rester chez leurs amis sans fuir à 22H45, pour rentrer chez eux sans enfreindre la loi. D’autres, au restaurant, ont eu le temps de prendre un petit dessert après bien des repas écourtés… Que de banalités retrouvées comme des libertés, par la fin du couvre-feu. Rien que le mot est effrayant car il...
Edition N° 6124 | Le 29/10/2021
Un journal est un produit éphémère; il vit un jour. Le lendemain il devient obsolète, un autre le remplace. Et pourtant il n’y a rien de plus permanent qu’un journal, surtout L’Economiste. Le temps façonne ce journal et ses lecteurs et ils en témoignent à l’ occasion de nos 30 ans, de vos 30 ans de lecture. L’Economiste d’aujourd’hui, c’est donc l’actualité du jour, mais aussi   l’expérience des...
Edition N° 6115 | Le 15/10/2021
Même si son nom signifie nouvelle, par son écono­mie, El Jadida est devenue un modèle classique, un cas d’école sur la mécanique de développement des secteurs. D’abord la cartogra­phie de ses activités a été façon­née par son agriculture. C’est aussi classique. Mais déjà, le premier saut ne s’est pas fait par les cultures vivrières, mais par les cultures inten­sives, grâce à l’irrigation,...
Edition N° 6109 | Le 07/10/2021
Comment Mark, étudiant timide, a pu conquérir en quelques années des milliards d’hommes à travers le monde? Avec l’audace des timides. Puis la machine américaine, de la technologie et du marketing en a fait Mark Zuckerberg.  C’est fabuleux! Mais les machines ça tombe en panne; et cette semaine, la panne de ses 4 réseaux  fut l’évènement dans le monde, et au Maroc,  plus important que les...
Edition N° 6103 | Le 29/09/2021
Un sans-emploi a battu le ministre de l’Emploi. Aux dernières élections du moins, dans une petite commune vers Tiznit. Ce sans-emploi devrait  au moins recevoir des propositions d’embauche pour cette prouesse même symbolique. Quant au ministre, il n’est pas sûr qu’on trouve beaucoup de candidats enthousiastes à son remplacement pour le futur gouvernement. Et pourtant le chômage est le...
Edition N° 6100 | Le 24/09/2021
Comme les poupées russes, un islamisme en cache toujours un autre. Beaucoup se réjouissent de la défaite du PJD aux élections et croient que l’obscurantisme est fini. Mais les dernières arrestations de cellules dormantes à Errachidia, ou même le harcèlement filmé d’une jeune fille «mal habillée» à Tanger, montrent qu’il n’en est rien. Les élus nationaux ou locaux du PJD ne sont que la...
Edition N° 6088 | Le 08/09/2021
«Si quelqu’un s’oppose à ce mariage qu’il parle maintenant ou se taise à jamais» disent les curés dans les comédies romantiques. Et pour nos élections, «si quelqu’un s’oppose à un candidat qu’il vote maintenant ou se taise à jamais». Car la démocratie c’est le droit à la liberté d’expression mais aussi un devoir minimum, le vote. Mais dans notre pays, surtout parmi les élites, la parole...