×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Edition N° 6094 | Le 16/09/2021
Le non-respect de la réglementation anti-Covid-19 pousse des citoyens à s’exposer à des poursuites judiciaires. Du 4 au 10 septembre 2021, ce sont 41 personnes qui ont été arrêtées en flagrant délit de faux et usage de faux, annonce la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Que ce soit à l’aéroport ou au port, des voyageurs sont tentés de présenter des faux tests Covid-19 et pass...
Edition N° 6093 | Le 15/09/2021
Originaire de Meknès, Latifa Lablih vient d’être élue à la Chambre des représentants sous les couleurs du Parti authenticité et modernité (PAM). La nouvelle élue est surtout connue comme l’une des rapporteuses du Conseil de la concurrence. Latifa Lablih va quitter sa fonction au sein du département enquête et instruction pour se consacrer à son mandat électoral (2021-2026). Elle était au...
Edition N° 6093 | Le 15/09/2021
Première audience, mardi 14 septembre, dans l’affaire qui oppose EPC Maroc à la famille Sefrioui. Le fabricant d'explosifs civils l’a assigné en justice pour «la destruction abusive et sans sommation» le 29 mars 2021 de ses locaux administratifs et commerciaux à Bouskoura. Le procès s’est ouvert au tribunal correctionnel de Casablanca. La plainte renvoie à l’article 570 du code pénal relatif aux...
Edition N° 6092 | Le 14/09/2021
Le PAM a consacré un volet à la régulation économique dans son programme électoral. Il n’y a pas de quoi être surpris. La commission Benmoussa a listé dans son rapport sur le «Nouveau modèle de développement» une multitude d’infractions au droit de la concurrence dans un paysage institutionnel où règne la politique de l’autruche (Cf. L’Economiste n°6019 du 27 mai 2021). Abdellatif Ouahbi,...
Edition N° 6091 | Le 13/09/2021
Abdelatif Ouahbi, SG du Parti authenticité et modernité (PAM). Sa formation politique a réalisé de bons résultats aux élections électorales du 8 septembre 2021. Le PAM a de fortes chances de siéger dans le nouveau gouvernement     ■ Une agriculture économe en eau  Le PAM promet de développer une agriculture spécialisée territorialement. Les légumineuses au sud, les céréales au centre…...
Edition N° 6090 | Le 10/09/2021
De janvier à juillet 2021, l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a reçu 10.646 nouvelles demandes de marques. Elles se répartissent comme suit : 7.029 demandes d’origine marocaine et 1.009 de l'étranger. Les demandes nationales sont en hausse de 43% par rapport à la même période de 2020. Casablanca-Settat arrivent en tête avec plus de la moitié des enregistrements...
Edition N° 6090 | Le 10/09/2021
Une campagne électorale sauvage au regard de la loi sur la protection des données privées. Les identifiants des cartes d’identités des candidats figuraient sur les imprimés, flyers, tracts… Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) constate également l’usage illégal des moyens de télécommunications. Des citoyens se sont plaints des SMS intrusifs faisant la promotion des partis politiques...
Edition N° 6090 | Le 10/09/2021
Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) enregistre plusieurs constats au niveau des élections législatives, communales et régionales. Il évoque «un fait inédit» dans les annales et son «inquiétude» au sujet de ces «candidates sans visages». Leurs portraits ont été cachés sur les imprimés des campagnes électorales. Autre point noir, les candidats, qui sont des parlementaires en fin de...
Edition N° 6090 | Le 10/09/2021
Après la fin des élections électorales, communales et régionales du 8 septembre 2021, les candidats et leurs partis doivent justifier les dépenses de leur campagne électorale. La loi régissant les partis politiques prévoit une subvention de 340 millions de DH. Les candidats têtes de listes sont ainsi tenus d’ouvrir un compte bancaire spécial campagne électorale. Les ministères de l’Intérieur, de...
Edition N° 6089 | Le 09/09/2021
Tout le secret est dans les cahiers des charges. Trois versions se sont succédées entre juin 2020 et août 2021 alors que le Covid-19 battait son plein. Le ministère de la Santé en a été l’auteur en vue d’autoriser des laboratoires privés d’analyses biomédicales à réaliser des tests de dépistage. Ils ne dépasseront pas 10 bénéficiaires début juin 2020 alors qu’il y avait état d’urgence sanitaire...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc