×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Edition N° 5736 | Le 08/04/2020
    Même s’ils ignorent quand pourrait se produire la sortie de crise, les hôteliers de Marrakech ne comptent pas abandonner leurs salariés à leur sort, malgré l’arrêt de l’activité. Ils ont préféré les mettre en congé et leurs verser les salaires de mars et avril. Pour le mois de mai, et si les établissements sont en­core en arrêt, ils en discuteront en­semble pour voir une solution viable pour tout...
    Edition N° 5736 | Le 08/04/2020
    Pour Othmane Cherif Alami, entrepreneur touristique, il y a déjà des prémisses de confirmation pour le segment du tourisme d’affaires pour octobre et novembre. Ce sont pour la plupart des événements qui devaient se tenir en mars et avril et qui ont été reportés (Ph. OCA) - L’Economiste: Est-il oppor­tun de parler de plan de relance? - Othmane Cherif Alami: Par­ler de reprise est certes...
    Edition N° 5735 | Le 07/04/2020
    Des masques, des blouses et des tunnels désinfectants, c’est ce que proposent les industriels de Marrakech. Ils ont présenté leurs unités au wali de la région (Ph. CGEM) Marrakech se met aussi à la fabrication des masques. Face à la pénurie de ce produit et à la de­mande de la wilaya de Marrakech, un textilien a rouvert ses portes pour en fabriquer. Il s’agit d’IKS sise à Sidi Ghanem qui a...
    Edition N° 5732 | Le 02/04/2020
    Finalement, les débits de boissons resteront ouverts. Un deuxième arrêté vient d’être adopté pour annuler le pre­mier qui interdisait la vente de boissons alcoolisées à partir du 31 mars jusqu’à nouvel ordre. Cependant, selon des res­ponsables de la wilaya, certains points qui connaissent de grands afflux des SDF seront contrôlés. B.B.
    Edition N° 5731 | Le 01/04/2020
    Vu l’état d’urgence sanitaire décrété à travers le royaume pour lutter contre la propagation du Covid 19, la wilaya de Marrakech  a interdit  la vente  des boissons alcoolisées dans la cité ocre jusqu’à nouvel ordre. La même interdiction a été annoncée dans la ville de Berkane alors que la vente de boissons alcoolisées continue dans les villes de Casablanca, Rabat et à Fès. B.B.  
    Edition N° 5731 | Le 01/04/2020
    Pour  éviter les congestions, les autorités de la ville de Marrakech viennent d’annoncer également  la réduction des heures d’ouverture des marchés pilotes et des souikas, sachant que ces espaces avaient déjà fait l’objet d’organisation pour respecter les barrières sanitaires. Dorénavant ces marchés seront ouverts de 7h à 13h. B.B.
    Edition N° 5731 | Le 01/04/2020
    Même si pour l’heure, le besoin ne se fait pas ressentir, les cliniques privées se disent prêtes pour toute intervention lorsque le ministère de la santé le souhaitera, si le nombre de cas positifs au Covid-19 évo­lue et dépasse les capacités du public. Au dernier bilan de la Santé, le nombre de cas positifs à Marrakech était de 105 patients et 7 décès. Outre le Centre hospitalier Mohammed VI...
    Edition N° 5729 | Le 30/03/2020
    Les usines de conserve d’olives continuent de travailler. La demande en Europe est importante sur leur produit. Toutes les unités qui respectent de strictes mesures d’hygiène et sont certifiées ont renforcé leur dispositif (Ph. Framaco) En pleine crise sanitaire, alors que presque tous les secteurs économiques à Marrakech sont en mode fermeture, quelques industries n’ont pas arrêté le...
    Edition N° 5729 | Le 30/03/2020
    Des chefs au chevet du personnel soignant et des patients des hôpitaux. Plus de 90 grands chefs cuisiniers de Mar­rakech (des plus grands hôtels) ont pro­posé leur service pour préparer des repas sains au personnel médical des hôpitaux et à ceux qui vont loger dans les hôtels pendant toute la durée du confinement et au-delà. Un geste responsable et soli­daire envers le personnel hospitalier qui...
    Edition N° 5727 | Le 26/03/2020
    Les restaurants et les hôtels de la région de Marrakech et Essaouira s’organisent pour une chaîne de solidarité en faisant don des denrées alimentaires  en excédent aux orphelinats et aux associations de bienfaisance qui vont prendre en charge les sans-abri et les personnes les plus démunies. B.B.
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc