×
«Swiftonomics»
«Swiftonomics» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 23/04/2024

Qui se rappelle encore de la période où le capital immatériel était sur toutes les lèvres? Passée l’euphorie des débuts, ce concept a été noyé, et la vision... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 4952 | Le 02/02/2017
Le cinéma égyptien, héritier du music-hall et des comédies musicales populaires, issu  de milieux, cultures, influences intellectuelles et arts variés alimentait une «industrie du rêve». Ici le couple le plus mythique de cette époque, Omar Sharif et Faten Hamama Ils sont photographes, artistes conceptuels ou plasticiens, ils sont marocains, tunisiens, algériens ou égyptiens, 6 artistes...
Edition N° 4951 | Le 01/02/2017
C’est un secret de polichinelle. Les Marocains ne sont pas de grands amoureux du livre, ni de grands lecteurs! La dernière enquête du Haut commissariat au plan (HCP) sur l’emploi du temps des Marocains (2014), a d’ailleurs confirmé notre désamour de la lecture: Nous ne consacrons que 2 minutes de notre journée à la lecture et au sport contre 2h14mn à regarder la télévision, soit 33,6% de...
Edition N° 4949 | Le 30/01/2017
Le livre consacré au cinquantenaire de la revue retrace un pan de l’histoire contemporaine culturelle et politique du Maroc C’est l’une des aventures artistiques et intellectuelles les plus marquantes du Maroc post-indépendance, et elle aura duré 7 ans (1966-1972). Elle fait partie de ce que Roland Barthes appelle «les revues assez ponctuelles, éphémères, fugitives, transitoires, mais qui...
Edition N° 4946 | Le 25/01/2017
Une vingtaine de fresques géantes ornent la capitale en attendant d’être rejointes par celles de l’édition 2017 (Ph. Bziouat) Avec ses airs «bon chic bon genre», Rabat ne serait a priori pas le paradis du street art. Un exercice qui s’accommode plus de métropoles dynamiques et créatives comme pourrait l’être Casablanca. C’est pourtant la capitale du Royaume qu’a choisi le site américain...
Edition N° 4945 | Le 24/01/2017
L’OPM a aujourd’hui acquis la maturité qui lui permet d’être dirigé par les plus grands chefs à l’image du compositeur et chef d'orchestre français Laurent Petitgirard (Ph. OPM) Emmanuelle Bertrand, Jean-Claude Casadesus, Marc Coppey, Abdel Rahman El Bacha, Laurent Korcia, Paul Meyer, Laurent Petitgirard, ou encore Xavier Phillips… Les initiés reconnaîtront des noms illustres qui du bout de...
Edition N° 4944 | Le 23/01/2017
L’école se veut également un espace convivial et inclusif pouvant inciter à la création (Ph. La Parallèle) Quand deux spécialistes de l’industrie musicale, des arts du spectacle et de l’animation culturelle, se rencontrent, cela donne naissance à La Parallèle, une école d’art qui a ouvert ses portes à Casablanca. Un espace qui se veut «nouvelle génération», convivial et inclusif, qui se...
Edition N° 4939 | Le 16/01/2017
Pour Anouar Zyne, le premier meeting Changer du 11 janvier signe sa naissance officielle, il est également un clin d’oeil à la première pétition du Maroc moderne, celle du 11 janvier 1944 et «qui est un peu à l’origine de ce que nous sommes aujourd’hui» (Ph. #Changer) Ils  veulent changer le monde! L’assertion peut paraître insurmontable, voire même prétentieuse, mais ils y croient et pour...
Edition N° 4938 | Le 13/01/2017
Dans Everyday Casablanca, nous ne sommes pas dans de la smart photographie mais bel et bien dans une démarche artistique et un regard croisé de différents artistes sur la métropole (Ph. Yassine Toumi/everyday casablanca) Non l’Afrique n’est pas (que) misérable, l’Afrique n’est pas faite que de guerres et de conflits… Elle est surtout faite d’énergie, de quotidien, de la vie de tous les jours...
Edition N° 4936 | Le 11/01/2017
Des fruits secs, des grenades, des plats à base de céréales… des produits du terroir pour célébrer le nouvel an amazigh, qui confirment le caractère agraire de cette manifestation. Célébré dans le Maghreb, chez les Touaregs et même dans les îles Canaries, Yennayer sera fêté cette année du 12 au 14 janvier selon les régions (le 13 au Maroc). Dans la symbolique amazighe, le jour de l’an est...
Edition N° 4934 | Le 09/01/2017
Au lendemain du massacre dans une discothèque à Istanbul, un attentat qui a fait une quarantaine de morts d’une quinzaine de nationalités, Nicole Hajal, présentatrice du journal télévisé de la chaîne LBC International s’insurgeait contre la déferlante de haine à l’encontre des victimes qui avait submergé les réseaux sociaux au Liban, en Tunisie mais aussi au Maroc «Depuis quand la joie est-elle...