×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Brainstorming

Par L'Economiste| Edition N°:3261 Le 23/04/2010 | Partager

LE Premier ministre joue sur un terrain où il excelle: le politique. Le séminaire gouvernement-majorité parlementaire qu’il convoque lundi prochain tombe à pic. Cette sorte de brainstorming devra lui permettre de ressouder son équipe. Depuis quelque temps, l’exécutif fait l’objet de tirs croisés de la part de l’opposition qui a décidé de passer à la vitesse supérieure. Les reproches qui lui sont faits sont récurrents. En tête, son absence sur les dossiers économiques. Conséquence: les ministres sont livrés à eux-mêmes. Chacun travaille en solo, sans suivi des chantiers. D’où l’impérieuse nécessité de cohésion et de coordination. En somme, le coaching est à l’ordre du jour.D’autant plus que la majorité politique est dispersée, rongée par des dissensions internes qui anesthésient le travail global du gouvernement. En effet, tous les partis qui le composent traversent des zones de fortes turbulences. D’abord la formation de Abbas Al Fassi lui-même, l’Istiqlal, mène une bagarre ouverte contre le PAM. Aujourd’hui, cette bataille a gagné le Parlement. L’USFP n’est pas mieux lotie. Si le «soutien critique» est entré dans les mœurs, une autre affaire a affaibli ce parti: le récent boycott de trois membres du bureau politique jusqu’au prochain congrès. Le RNI sort à peine d’un coma profond qui a emporté son ex-président. Aujourd’hui, ce parti a un nouveau patron, qui est de surcroît membre du gouvernement. Pour sa part, le Mouvement populaire fait face à un vent de contestation à la veille de son congrès. Quant au PPS, il prépare également son congrès. Bref, tout le monde est occupé ailleurs.Alors, en fin politicien, Abbas Al Fassi parviendra-t-il à inverser la vapeur? Ce séminaire est une opportunité s’il veut reprendre les choses en main.Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc