×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un investissement touristique de 490 millions de DH en projet à Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:1153 Le 28/11/2001 | Partager

. Le groupe d'hôtels et de casinos français Lucien Barrière va investir aux côtés de l'homme d'affaires Jean-Pierre Lamic dans un palace de luxeLe groupe Lucien Barrière ne fait pas dans le minimalisme pour prendre pied sur le marché marocain. L'opérateur touristique français (hôtels et casinos) va monter un mégaprojet immobilier à Marrakech. Celui-ci porte sur la construction d'un hôtel de très grand luxe. Le projet, d'un montant total d'environ 490 millions de DH (47,7 millions d'euros), sera financé conjointement avec l'homme d'affaires Jean-Pierre Lamic. Pour la partie concernant Lucien Barrière, l'investissement s'effectuera à travers la filiale du groupe, la Société des Hôtels et Casinos de Deauville ( SHCD). Pour le montage financier, la SHCD doit prendre 33,33% du capital de la société de droit marocain Ryad Development Resort. Celle-ci est le gestionnaire du projet contre 66,67% pour Jean-Pierre Lamic. La filiale du groupe Lucien Barrière sera également titulaire du contrat d'exploitation. L'opération est soumise à des conditions suspensives classiques: autorisations administratives et mise en place du financement notamment. Pour la construction de l'hôtel, le choix s'est porté sur un terrain de 2 hectares près de la place Jamaâ El Fna. Un appel d'offres sera lancé auprès d'architectes et de décorateurs de manière à ce que le nouveau palais s'intègre harmonieusement dans son site. La durée des travaux est de 18 mois. Le planning n'est pas encore arrêté. “Il faut au préalable attendre la levée des conditions suspensives. Nous nous sommes néanmoins fixé pour dead-line le deuxième semestre 2002”, souligne Christine Deloy, directrice de développement du groupe. Le palace, qui doit ouvrir ses portes début 2004, compte 150 suites et junior-suites, 9 ryads, 3 restaurants, un jardin paysager, une piscine et un espace fitness-massage complet. Les prestations cibleront “une clientèle individuelle de loisirs, mais également une clientèle d'affaires et d'incentive”. Cette opération conforte le groupe Lucien Barrière dans sa stratégie d'expansion à l'international. L'enseigne multiplie depuis quelques mois les initiatives dans ce sens. “Nous menons une stratégie de développement sur des zones qui nous permettent d'asseoir une synergie avec notre clientèle”, assure Christine Deloy. Dernière opérations en date: la réalisation d'un vaste projet touristique (dont le montage financier avoisine les 325 millions d'euros) au centre de l'Espagne à Ciudad Real dans la Province de Castilla La Mancha. Baptisée le «royaume de Don Quichotte«, cette nouvelle destination de loisirs, située près de Madrid, s'étendra sur un terrain de 1.250 hectares incluant, entre autres, un parc à thèmes, un complexe golfique et un parc aquatique.


Un empire d'hôtellerie et de luxe

Treize hôtels, 14 casinos, 57 restaurants, 3 golfs, 1 centre de thalassothérapie, 1 centre thermal et 2 tennis club ainsi qu'un volume d'affaires qui avoisine les 3,7 milliards de francs…Tel est le bilan laissé par Diane Barrière-Desseigne, héritière de la dynastie Barrière décédée l'été dernier. Elle a su faire fructifier la vieille affaire familiale pour en faire un véritable empire dans le secteur de l'hôtellerie de luxe. Un seul volet manquait à l'appel: une dimension internationale.Mohamed BENABID

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc