×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Renault Trucks fait sa promo
DNES à Saint-Pétersbourg, Khadija EL Hassani

Par L'Economiste | Edition N°:2984 Le 18/03/2009 | Partager

. 30.000 km à travers 17 pays en 4 mois. Objectif: promouvoir ses modèles tout au long du parcoursRelier le cap Nord en Norvège au cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud, par la route. C’est l’objectif de l’expédition Cape to Cape organisée par le constructeur de poids lourds Renault Trucks. Du 1er mars au 8 juillet, 30.000 km à travers 17 pays auront été effectués entre l’extrême nord et l’extrême sud par six camions (Kerax) et six véhicules plus légers (Sherpa), à l’origine à usage militaire. Le tout dans des conditions climatiques extrêmes de froid et de chaleur, de brouillards... Sans parler du trajet qui inclut routes difficiles, pistes, montagnes et autres reliefs escarpés. Le départ symbolique de ce raid a été donné le 9 février à Lyon, berceau historique du constructeur. Renault Trucks, rappelons-le, reste leader des constructeurs européens sur le marché marocain avec 25% de part de marché. Sa filiale Berliet Maroc produit plus de 50% des véhicules industriels au Maroc avec quelque 4.000 véhicules assemblés.

Tester la fiabilité en milieux hostiles
Parti le 1er mars du cap Nord, l’équipage de cette aventure a déjà vécu le contraste entre les espaces naturels de la Norvège et les paysages de désolation de la Russie, au nord de Moscou. Une expérience que L’Economiste, invité à l’étape Saint-Pétersbourg-Moscou du 12 au 13 mars, a pu partager. Selon ses organisateurs, ce grand raid a pour but de tester en milieux hostiles la fiabilité et la robustesse des deux modèles de la marque au losange. Ainsi, sur le territoire russe, la caravane prend son allure de croisière. L’immensité du pays oblige à de longues étapes dans des ambiances très contrastées entre forêts, lacs gelés et routes accidentées. Sur la route, l’équipage a droit à une infinité de reliefs et de paysages. L’itinéraire, parfois étroit et très souvent verglacé, passe au pied de massifs montagneux. L’idée est, en effet, selon le chef du projet, Pierre Alain Brendel, d’offrir à ces douze véhicules des conditions idéales pour éprouver les capacités des nouveaux moteurs (qui répondent aux dernières réglementations en matière de pollution) et châssis. Ceux-ci n’ont jusqu’alors pas été testés sur une si longue période et dans des milieux aussi hostiles, est-il indiqué. Mais pas seulement. Une telle aventure, imaginée il y a près de deux ans alors que la conjoncture économique était bonne, avait tout lieu d’être maintenue en cette période de crise. En effet, explique-t-on, «c’est une aventure commerciale de grande envergure, une opportunité de faire parler de la marque et d’aller à la rencontre de clients et prospects du constructeur au losange et donc de se positionner lorsque l’activité reprendra». A cet effet, des présentations et démonstrations in situ sont programmées tout au long des 4 mois du raid. Ainsi, à Saint-Pétersbourg, Cape to Cape retrouve clients et prospects avant de se diriger vers le sud-est en direction de Moscou. Tout cela pour quel budget? Difficile à savoir. Le constructeur au losange ne souhaite pas communiquer sur le coût de l’expédition. Au-delà de l’aspect technique et commercial, l’aventure renferme aussi un volet humain. Les 12 véhicules sont pilotés par des employés de Renault Trucks non formés à la conduite tout-terrain. Ce sont une cinquantaine de pilotes de 13 nationalités différentes, tous salariés de Renault Trucks à travers le monde qui ont la charge de mener l’expédition à bon port. Cape to Cape prolonge la Route de la Soie qui a marqué l’année 2005. Celle-ci avait lancé 6 Kerax et 2 Sherpa sur la route de Marco Polo pour rallier Lyon à Pékin.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc