×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Piano: 1er concours international au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:49 Le 15/10/1992 | Partager

L'association Marocaine des Amis de Frédéric Chopin organise, au nouveau Complexe Culturel de Sidi Belyout à Casablanca, le premier concours international de piano.
Cinq jeunes virtuoses du piano venant de cinq pays différents y participeront Mardi 3 Novembre à 20 heures.
L'A.M.A.F.C., qui aura 3 ans en Décembre prochain, veut mettre en évidence l'importance de cet extraordinaire instrument de musique qu'est le piano, qui n'a atteint la perfection dans ses capacités sonores d'expression musicale que dans le courant du XVIIIème siècle.
Cette perfection technique a suscité la création d'une importante littérature musicale créée par de grands compositeurs: Mozart, Beethoven, Chopin, Liszt, Schumann, Brahms.
L'A.M.A.F.C. d'une volonté de nombreux mélomanes de Casablanca ayant une prédilection particulière pour la musique de Frédéric Chopin et appréciant la musique classique en général. L'Association compte actuellement 200 membres. Le moment propice pour concrétiser cette volonté fut en 1989. Car l'année suivante devait avoir lieu à Varsovie, comme tous les cinq ans, le célèbre concours de piano F. Chopin. L'ambassade de Pologne à Rabat a pu faire venir au Maroc trois pianistes polonais: Janusz Olejniczak, Kordian Gora et Wojciech Switala dans des conditions avantageuses.
Depuis, l'Association a organisé 20 concerts à Casablanca au Centre Culturel Français et à l'Hôtel Royal Mansour, et à Rabat au Théâtre National MohammedV et n'a pratiquement bénéficié d'aucune aide financière extérieure.

Pour ce projet de concours de piano à Casablanca, la B.M.C.I., la Fondation O.N.A., Royal Air Maroc et Wafa Bank ont apporté leur soutien.
Les raisons d'un tel concours sont simples. Il peut être exaltant pour le public d'écouter au cours d'une même soirée des pianistes de 5 pays différents: Bulgarie, France, Hongrie, Malaisie, Russie. Leurs interprétations sont marquées par le mode d'enseignement de leur pays d'origine, et aussi par leur personnalité nationale.
Cette comparaison s'exercera dans la première partie du concours sur les 24 préludes de F. Chopin, parcours obligé des cinq pianistes. Par contre, dans la seconde partie, ils joueront chacun une oeuvre de leur choix, leur ordre de présentation sur scène étant déterminé par un tirage au sort. Un prix sera décerné aux 1er et 2ème lauréats. Le Président Omar Hajjami et le vice-Président Joseph Glaser ont pensé qu'une telle manifestation pourrait être bien accueillie dans une ville comme Casablanca et ont demandé la coopération de M. Marian Rybicki, professeur de piano à l'Ecole Normale de Musique de Paris, qui viendra lui-même animer ce premier concours international de piano de Casablanca.
Pour cet événement musical, l'A.M.A.F.C. attend un public nombreux pour les 300 places du Complexe Culturel de Sidi Belyout.

Kalid BELYAZID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc