×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprise Internationale

Péchiney se désengage des boîtes de conserve

Par L'Economiste | Edition N°:255 Le 21/11/1996 | Partager

Péchiney et son concurrent allemand Schmalbach-Lubeca (filiale du groupe Viag) ont annoncé, lundi 18 novembre, leur volonté d'apporter leurs actifs dans l'emballage métallique, industriel et les aérosols en acier à une nouvelle société. Cette nouvelle unité sera détenue majoritairement par le fonds d'investissement Doughty Hanson. «Péchiney et Schmalbach-Lubeca ont l'intention de conserver chacun 20% de la nouvelle société», rapporte Les Echos. Cette nouvelle unité, dont la création est prévue pour la fin du premier trimestre 1997, sera le numéro deux européen de l'emballage après CarnaudMetalbox. Son introduction en bourse est envisagée d'ici trois à quatre ans, selon son PDG, rapporte les Echos. La société affichera un chiffre d'affaires consolidé de plus de 7 milliards de Francs (1FF= 1,71DH). Quelque 7.840 salariés y seront employés. Ils seront répartis sur 35 usines implantées dans 12 pays.

Le groupe allemand apporte 16 usines de 4.660 salariés et 3,9 milliards de Francs de chiffre d'affaires. En France Péchiney apporte quatre établissements et sa filiale Capolo en Italie. Au total, il se défait de 19 usines de 3.180 salariés et réalisant un chiffre d'affaires de 3,1 milliards de Francs. En cédant ses actifs européens dans l'emballage alimentaire, Péchiney fournit une nouvelle illustration de son recentrage industriel. En 1995 déjà, le groupe a vendu à l'Américain Silgan son département boîtage métal et spécialités en Amérique du Nord (1,5 milliard de Francs de ventes) et à Saint-Gobain et Ball son activité de bouteilles en verre en Amérique du Nord (2,3 milliards de Francs de CA). Selon Les Echos, Péchiney entend privilégier son développement international dans la boîte-boisson, l'emballage souple et les tubes et boîtiers pour aérosols.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc