×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Ouarzazate/Casbah de Taourirt
Gros projet de réhabilitation

Par L'Economiste | Edition N°:3250 Le 08/04/2010 | Partager

. 52 familles relogées. 13 maisons détruites par les intempéries. 75 autres menacéesLa réhabilitation de la Casbah de Taourirt est une affaire urgente. Les intempéries qui se sont abattues sur le pays dernièrement ont fait ressortir encore plus l’équilibre précaire de cet ensemble architectural, surtout la partie appelée «Stara» occupée par les habitants. Le risque d’effondrement était tellement imminent que les autorités ont dû déloger une cinquantaine de familles pour assurer leur sécurité. Treize maisons ont d’ailleurs été détruites suite aux fortes précipitations et 75 autres menacent de connaître le même sort.«Dès qu’il se met à pleuvoir, c’est l’état d’alerte, avance un responsable de la commune. Nous avons toujours été conscients des risques, mais il a fallu trouver un accord avec les habitants qui n’avaient pas d’autres endroits où habiter». En effet, les anciens utilisateurs de la Stara ont profité du projet «Attadamone» élaboré entre la Commune urbaine d’Ouarzazate et Al Omrane.

Patrimoine national depuis 1953
Les bénéficiaires ont été relogés dans des habitations de près de cinquante mètres carrés, au rez-de-chaussée, avec possibilité par la suite de construire à l’étage s’ils le désirent. Tous bénéficient, par ailleurs, du branchement au réseau électrique et du raccordement au service d’eau potable. L’apport de la commune a été fixé à 18.000 DH pour chaque maison, avec des facilités de remboursement pour les familles par la suite. Pour ce qui du projet de réhabilitation de la Casbah de Taourirt, La Région Souss-Massa-Draâ a débloqué sur le budget de janvier 2010, la somme de 2 millions de DH comme subvention. La commune urbaine d’Ouarzazate a avancé le même montant. Par ailleurs, la Direction des collectivités locales serait prête à débloquer elle aussi une enveloppe budgétaire importante pour ce projet, souligne une source proche du dossier.Pour rappel, la construction de la Casbah de Taourirt qui siège sur une colline du centre urbain d’Ouarzazate, remonte au XVIIème siècle. Elle a été achetée par la municipalité de la ville en 1972 et, en 1989, le Centre de conservation et de réhabilitation du patrimoine architectural des zones atlasiques et subatlasiques (Cerkas) avait ouvert ses portes dans la partie sud de la Casbah. La Casbah de Taourirt qui a été classée patrimoine national depuis 1953, se présente en quatre parties: la partie nord-est, restaurée en 1996 et ouverte au public, la partie sud-est occupée par le Cerkas, la Stara qu’occupaient les habitants et enfin la partie au centre de la casbah, en ruines. Les bâtiments dits Casbahs s’élèvent sur 3 à 4 étages, tandis que les maisons traditionnelles à patios comptent un rez-de-chaussée, un étage et une terrasse.De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc