×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Moulay Yacoub veut se désenclaver

Par L'Economiste | Edition N°:1856 Le 17/09/2004 | Partager

. Un besoin urgent de 800 Km de pistes. Leur coût est de 312 millions de DHLa province de Moulay Yacoub a, elle aussi, bénéficié des honneurs de la visite royale dans la région. Elle a donc connu le lancement et l’inauguration de plusieurs projets particulièrement dans le domaine des infrastructures (routes, électrification, eau potable...). En effet, les pouvoirs publics sont conscients que pour stopper le phénomène de l’exode rural et tous les problèmes qui en découlent, il faut mettre à la disposition de la population les moyens à même de les encourager à ne pas vider leurs douars. Mieux encore. La province de Moulay Yacoub avait réalisé, dès sa création, un recensement exhaustif des besoins de ses 11 communes dont 10 sont rurales. Résultat: 98% de la population de la province se sentent “enclavé”. De ce fait, la province s’inscrit entièrement dans le cadre des priorités nationales. Ses besoins prévisionnels en pistes s’élèvent à près de 800 Km qui nécessitent une enveloppe budgétaire estimée à 312 millions de DH. Un budget que ne peuvent supporter les caisses de la province, ses ressources étant limitées. Donc on a opté pour la réalisation d’un programme raisonnable et réaliste. Elle a choisi des pistes qui relient plusieurs douars en même temps. Pour mettre sur pied ce projet, la province a sollicité de l’Etat un financement de 68 millions de DH. “Un financement qui sera réparti sur trois années à raison de 18 millions de DH par an”, explique un responsable de la province. Pour l’année 2004, la province a reçu une dotation spéciale de l’ordre de 17.164.000 DH. De ce montant, 6 millions de DH ont été consacrés à l’aménagement de 39 Km de pistes. C’est ce qui permettra le désenclavement de 32 douars (15.294 habitants ).Notons que SM le Roi a procédé lundi dernier à l’inauguration des troisième et quatrième tranches du programme d’électrification rurale générale (PERG). La réalisation de ces deux projets permettra de porter le taux d’électrification rurale dans la province de Moulay Yacoub à 68%. Autre projet en cours de réalisation, l’approvisionnement en eau potable dont le coût global s’élève à 206 millions de DH. Financé par l’ONEP à travers un prêt de la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), ce projet bénéficiera à 67.000 personnes. Il figure parmi un important programme d’investissement que l’ONEP a mis en place dans la région de Fès-Boulmane pour la période 2004-2007. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc