×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprises

Internet, multimédia, logiciels professionnels : Le Sit'Expo plébiscité

Par L'Economiste | Edition N°:255 Le 21/11/1996 | Partager

Avec de 17.000 visiteurs, soit le triple de ceux enregistrés dans les précédents salons, le Sit'Expo 1996 est un véritable succès. Il confirme la fascination du grand public pour l'informatique.


LES professionnels de l'infor-matique ont eu quatre jours pour séduire les opérateurs économiques et le grand public. Finie l'époque du dinosaure, le grand public ne veut «pas en rester là». Il est d'ailleurs venu nombreux au Sit'Expo 1996, version révisée du Siteb. Près de 17.000 visiteurs ont fait la queue devant l'espace Toro pour découvrir les dernières innovations présentées par 67 sociétés. Parmi ces visiteurs, 52% étaient des profes-sionnels et 48% des étudiants, ensei-gnants, chercheurs et grand public.
«Nous avons triplé nos prévisions. La cible a été atteinte et les exposants satisfaits des contacts», affirment les organisateurs.
«Le salon a également eu un impact important sur les partenaires étrangers, étonnés par l'ampleur du succès de cette manifestation», ajoute M. Abdelghani Bendiar, président de l'Apebi.

L'informatique continue de fasciner. «L'analphabète du 21ème siècle sera celui qui ne saura pas utiliser l'outil informatique», souligne un visiteur. D'ailleurs, le salon a choisi pour thème «Technologies de l'information et performance de l'entreprise». Côté technologie-hard, le Maroc bénéficie incontestablement des dernières innovations. Le salon n'a pas dévoilé de grandes révolutions, mais plutôt des innovations rendant le matériel plus performant. Pentium, Power PC, les dernières trouvailles technologiques sont intégrées aux machines. Rien n'a été oublié. L'Internet et le multimédia se partagent la vedette. Le morphing est maîtrisé, avec le CD Rom où défile la vie du Roi. La visioconférence est un succès, malgré toutes les appréhensions des organisateurs. «L'ONPT a fait preuve d'un grand professionnalisme», soulignent-ils. Les derniers modèles d'ordinateurs destinés à l'usage domestique sont originaux avec leurs nouveaux designs.
Quant aux prix, tant montrés du doigt, il est souligné que le marché marocain est aligné sur celui des pays étrangers. Les droits de douane sont au plus bas, les marges comprimées et les prix ne cessent de chuter. Les PC sont accessibles à partir de 10.000 DH. Mais un tour dans les stands met rapidement fin aux illusions. «La capacité est faible et, pour vos exigences, il faudra une capacité mémoire plus importante», explique un vendeur. Du coup, les prix grimpent rapidement jusqu'à atteindre les 20.000 DH.

Par ailleurs, alors qu'au niveau international la presse avait sonné le glas du grand constructeur de Macintosh, voilà qu'à travers un exposé en visioconférence à partir de la France il renaît de ses cendres. On apprend que 20% des personnes surfant sur Web sont des utilisateurs de Mac et que 64% des personnes qui font de la création de page Web le font également sur Mac.
Il existe à travers le monde 60 millions d'utilisateurs Mac. L'attrait du Mac tant au niveau international que national, et plus particulièrement au salon, montre que le produit a encore de beaux jours devant lui. Le grand grief qui lui est reproché, et sur lequel le constructeur travaille, est la compatibilité.
Côté logiciels, le travail des concepteurs marocains n'est pas passé inaperçu. Le professionnalisme des entreprises comme Professional Systems, M2M, S2M ou Batisoft est reconnu. Certains ont même réalisé des percées sur le marché international, notamment américain.o

Fatima MOSSADAQ.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc