×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:47 Le 01/10/1992 | Partager

· Pétrole: augmentation de la production algérienne dès 1996
L'Algérie compte augmenter sa production de pétrole de 25% à partir de 1996, et de 25% supplémentaires à partir de l'an 2000, selon le Ministre algérien de l'Energie, M. Hacen Mefti.
Actuellement, la production atteint 800.000 barils par jour.

· Budget américain: déficit de 333 milliards de Dollars
Le déficit budgétaire américain pour l'exercice 1992, qui s'est achevé hier Mercredi 30 Septembre, atteint un chiffre record de 333 milliards de Dollars, soit 5,7% du Produit Intérieur Brut (PIB).
Felix Rohatyn, associé gérant de Lazard Frères à New York, estime que c'est la politique menée par son pays durant la dernière décennie qui est, en grande partie, à la source des difficultés économiques actuelles. D'après lui, les Etats-Unis se retrouvent aujourd'hui "enfermés dans une contradiction absolue". Pour soutenir la croissance, une politique d'investissements dynamique s'impose dans les secteurs public et privé. Or, dans le même temps, se pose le problème de la limitation du déficit budgétaire, explique-t-il. Et d'ajouter qu'"au lieu de nous y attaquer lorsque la croissance américaine était soutenue, nous avons attendu le pire moment".

· La hausse des subventions agricoles américaines mécontente la CEE
Les Ministres de l'Agriculture des Douze, récemment réunis à Bruxelles, estiment que le progamme américain de subventions à l'exportation dans le secteur du blé risque d'entraver la conclusion des négociations de l'Uruguay Round.
Le Conseil des Douze n'a pas exclu l'éventualité d'une contre-attaque si les Etats-Unis mettaient à exécution leurs menaces de représailles contre la CEE, dans le secteur des oléagineux.

· Le déficit public espagnol se creuse
Le déficit public espagnol a atteint 1,3 milliard de Pesetas pour les premiers mois de l'année, en hausse de 84,8% par rapport à la même période de 1991. Comparé à 1991, le déficit public, au mois d'Août, a augmenté de 21,8%. Le Ministère de l'Economie précise que l'augmentation du déficit depuis le début de l'année jusqu'au mois d'Août est inférieure à celle affichée un an plus tôt. Celle-ci était de 118,7%. L'objectif de limiter le déficit public à 2,6% en 1992 devrait être réalisé. Les mesures d'austérité prises en Juillet dernier ne tarderont pas à donner leurs effets.

· Chute de la production automobile française en Juillet-Août
Selon les statistiques publiées Jeudi dernier par le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA), la production française a enregistré une baisse de 12,7%, à 350.569 unités en Juillet-Août 1992 par rapport à 1991.
Les exportations durant ces deux mois ont connu la même tendance puisqu'elles ont chuté de 12,3%, à 215.732 unités, alors qu'au premier semestre, elles ont augmenté de 9,6%, à 1,406 million d'unités.

· Le FMI demande une réduction du déficit américain
Le FMI a conseillé à l'Allemagne de réviser à la baisse ses taux d'intérêt, et aux Etats-Unis de relever les leurs. Michel Camdessus, Directeur Général du Fonds Monétaire International, a demandé aux Etats-Unis de limiter leur déficit budgétaire. Celui-ci contribuerait davantage à la "détérioration de la conjoncture mondiale plutôt qu'à son amélioration". Parallèlement, M. Camdessus a proposé aux Etats-Unis et à l'Allemagne de relever leurs impôts. Pour éviter les écarts de taux d'intérêt entre ces pays, le FMI estime que ces deux mesures s'avèrent indispensables si l'on veut écarter les tensions pouvant surgir dans le système monétaire international.
M. Nicholas Brady, le secrétaire américain au Trésor, a immédiatement exclu l'augmentation des taux d'intérêt. Cette dernière ne manquerait pas de gêner le développement des entreprises, explique-t-il.

· Algérie: trois à cinq ans d'austérité
Le chef du Gouvernement algérien prévoit de relancer les programmes "massifs" de logements financés par l'Etat et de lutter contre le chômage. Pour ce faire, il entend utiliser les ressources tirées du pétrole et du gaz. Parallèlement, il a annoncé la suspension des importations de produits similaires à ceux existant en stock dans les entreprises algériennes.
· Acier: hausse de la production chinoise en l'an 2000
La Chine devrait augmenter sa production d'acier de 20 millions de tonnes à la fin du siècle, pour atteindre un niveau de 100 millions de tonnes. Au premier semestre 1992, la pro-duction d'acier a enregistré une progression de 23% par rapport à la même période de 1991.

· Aérien: hausse annuelle de 7,4%, selon l'IATA
L'Association du Transport Aérien International (IATA) prévoit une augmentation annuelle du trafic aérien de 7,4% entre 1992 et 1996.
Le trafic international devrait représenter 290 millions de passagers en 1992, soit 10,4% de plus qu'en 1991. En 1996, il devrait être supérieur de 43% par rapport à 1991.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc