×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1427 Le 31/12/2002 | Partager

. Japon: Les constructeurs automobiles à plein régime en ChineLa course au marché automobile chinois est engagée entre les principaux constructeurs japonais qui investissent tardivement dans un marché en expansion dominé par l'Allemand Volkswagon. Honda, Nissan, Toyota ont prévu récemment d'augmenter leur production en Chine et de renforcer les liens avec des entreprises locales pour répondre à la croissance du marché. Les risques sont grands, notamment la concurrence étrangère et les problèmes logistiques. Cependant, les bénéfices potentiels sont trop élevés pour être ignorés, selon les analystes. Les constructeurs japonais espèrent que la qualité de leurs produits et leur réputation de fiabilité les aidera sur le marché chinois. . GlaxoSmithKline: Brevet invalidéLe géant pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline a annoncé, lundi, qu'un de ses brevets sur son médicament vedette, l'antidépresseur Paxil, a été invalidé aux Etats-Unis. «Le juge a rendu une décision favorable pour GSK sur un brevet, récusant les notions d'invalidité, mais s'est prononcé en faveur d'Apotex au sujet d'un autre brevet«, a indiqué le groupe britannique dans un communiqué. Apotex, une société canadienne de médicaments génériques, avait porté plainte auprès d'une des Cours de district de Pennsylvanie, pour que la justice examine la validité des quatre brevets sur le Paxil. A noter que GSK est sous pression depuis plusieurs mois: le laboratoire est confronté depuis juillet à la commercialisation aux Etats-Unis d'une version générique de son Augmentin, son antibiotique vedette qui a généré 2,23 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2001.. Tepco: Craintes de coupure d'électricitéLes craintes de coupure de courant électrique se sont intensifiées ces dernières semaines au Japon. Plusieurs centrales nucléaires risquent de devoir rester fermées l'an prochain à la suite du scandale Tepco qui a terni la réputation du numéro un de l'électricité Tepco. Le gouvernement et la compagnie Tepco ont lancé à la mi-décembre une campagne nationale inhabituelle pour inciter les Japonais à économiser l'énergie. Tepco, la première compagnie privée d'électricité au monde par son chiffre d'affaires, a demandé à chacun de ses 10.000 clients industriels de réduire la consommation en abaissant la température de leurs systèmes de chauffage. A rappeler que Tepco avait annoncé, au début décembre, qu'elle allait interrompre la production d'électricité de ses 17 réacteurs nucléaires, en raison d'inspections urgentes ordonnées après qu'un scandale a montré que le géant avait falsifié les résultats du contrôle effectué sur ses installations nucléaires depuis la fin des années 80.. BCE: Croissance de la masse monétaireLa croissance de la masse monétaire M3 dans la zone euro, un indicateur avancé d'inflation suivi de près par la Banque centrale européenne (BCE), a légèrement accéleré en novembre. Cet indicateur a progressé de 7,1% sur un an, après 7% en octobre. Ces statistiques ont été surprenantes, estiment les analystes. Ces derniers s'attendaient à une croissance de 6,8% seulement en octobre et de 7% sur trois mois. Cependant, le rythme de croissance de M3 continue à se situer à un niveau nettement supérieur à la valeur souhaitée par la BCE, à savoir à 4,5%. La BCE répète depuis plusieurs mois que le gonflement de l'agrégat n'augure pas de tensions inflationnistes en zone euro. Selon l'Institut monétaire, la hausse est le résultat de réallocations de portefeuille de la part des investisseurs qui ont privilégié ces derniers mois les placements sûrs en liquide inclus dans le M3, au détriment des marchés boursiers.. La BID obtient la meilleure note Standard and Poor'sLa banque islamique de développement (BID) a obtenu la meilleure note de l'agence de notation financière Standard and Poor's. Cette note récompense l'importance de la capitalisation de la BID et ses performances en matière d'avoirs liés à des activités de développement. La notation se base également sur la bonne posture de la banque en matière de liquidités. Ses avoirs liquides représentaient 31% du total des avoirs à la fin de l'année fiscale 2002. . France: Découverte d'explosifs à RoissyLe bagagiste de l'aéroport parisien de Roissy, arrêté samedi dernier en possession d'armes et d'explosifs cachés dans son véhicule, était en possession d'un engin explosif «prêt à l'emploi«, a déclaré à l'AFP une source proche de l'enquête. Il s'agit, a-t-on précisé, de cinq pains de plastic, de deux détonateurs et d'une mèche lente, saisis dans son véhicule peu après son arrestation. L'homme de 27 ans, un Français d'origine algérienne, était toujours en garde à vue, hier matin, dans les locaux de la section antiterroriste à Paris. Il a été interpellé à l'aéroport samedi dernier alors qu'il se rendait à son véhicule. Outre les pains de plastic et les détonateurs «prêts à l'emploi«, les policiers ont trouvé dans sa voiture un pistolet automatique et un pistolet-mitrailleur. Les enquêteurs n'ont pas encore pu établir ses motivations.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc