×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Bourse: Avertissement musclé

Par L'Economiste | Edition N°:302 Le 30/10/1997 | Partager

LES grandes bourses étrangères ont connu une semaine de folie qui s'est déclenchéé le jeudi 23 octobre avec l'effondrement de Hong-Kong. Même Wall Street qui regardait de haut les autres places a fini par être prise dans les tourbillons. Cependant, le calme semble être revenu après les interventions de Bill Clinton et Alan Greespan, président de la Réserve fédérale américaine (voir article en page 60). New York a repris un peu plus de 0,5% à l'ou-verture de la séance du 29 et Paris affichait +5,33%. Plus spectaculaire, Moscou (une place toujours en apprentissage) a rebondi de 25% après avoir plongé de 20% un jour plus tôt.
Ces mouvements erratiques des bourses occidentales n'ont vraissemblablement pas de fondements économiques purs. Ils pourraient être plutôt provoqués par le caractère moutonnier des marchés. M. Dominique Strauss-Kahn, ministre français de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, expliquait d'ailleurs devant l'Assemblée Nationale française qu'on a observé «des périodes de flambée dans une phase de récession et des chutes en période de croissance». En d'autres termes, pas de quoi paniquer. Même volonté d'apaisement chez M. Greespan qui réaffirme pour sa part que «les turbulences financières en Asie du Sud-Est ne constituent pas une menace pour l'expansion économique américaine». Premier a avoir tiré la sonette d'alarme, il considère que «la baisse des cours boursiers pourrait être regardée dans quelques années comme un événement salutaire pour l'économie».

En définitive, le mal semble être strictement circonscrit en Asie du Sud-Est. Après l'effet «Tequilla», la situation actuelle n'est pourtant pas rassurante pour les économies émergentes. Les différents modèles ont montré leurs limites qui peuvent résider dans leur fondement même, leur gestion économique et/ou politique, ou leur dépendance vis-à-vis de l'étranger.
A l'image des bourses de taille similaire, Casablanca semble être à l'abri des soubresauts, même si la tendance baissière persiste. Les raisons: le marché est encore très exigu et les capitaux étrangers peu importants par rapport à la capitalisation totale. Toutefois, «elle n'est pas déconnectée des autres places», assure un financier. Les conséquences négatives ne peuvent donc être écartées. Mais dans un autre sens, estime la même source, elle peut espérer accueillir une portion des capitaux à la recherche d'un environnement moins agité. A condition, bien sûr, qu'il ait du bon papier et en quantité suffisante.

Taux de référence
(Recommandés par le GPBM)
Court terme: 9,25%; moyen terme: 9,50%; long terme: 10,25%; crédit export: 8%
Taux créditeurs observés
3 mois: 6,75%; 6 mois: 7,25%; 12 mois: 8,25%
Taux moyen pondéré calculé par Bank Al-Maghrib /marché monétaire interbancaire
22/10: 6,510%; 23/10: 6,513%; 24/10: 6,247%; 27/10: 6,190%; 28/10: 6,131%
Taux moyen pondéré mensuel interbancaire
Septembre: 6,674%
Taux interbancaire à terme enregistré par Bank Al-Maghrib
i semaine: 6,50% (contracté au 28/10/97)
1 mois: 8,50% (contracté au 06/10/97)
6 mois: 8,50% (contracté au 27/08/97)
Intervention de BAM/marché monétaire
Appel d'offres du 29/10/97
Tombé: 3 milliards de DH
Demandé: 2,475 milliards de DH
Servi: 1,460 milliards de DH
Taux: 6,50%
Echéance: 05/11/97.
Taux de refinancement moyen pondéré mensuel
Bank Al-Maghrib
Septembre: 6,542%
Bons du Trésor: Adjudications du 28/10/97
13 semaines: offert, 10,5 MDH à 6,75%; rejetté
52 semaines: offert, 210 MDH à 8%; rejetté
5 ans: offert, 600 MDH dont 400 MDH à 8,75%
(rejetté) et 200 MDH à 8,50% (retenu).
10 ans: offert, 771,25 MDH dont 471,25 MDH à
9,50% (rejetté) et 300 MDH à 9,25% (retenu).
15 ans: offert, 14 MDH à 9,75%; rejetté.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc