×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Bons du Trésor: Les opérateurs anticipent une stabilité des taux

Par L'Economiste | Edition N°:1027 Le 29/05/2001 | Partager

. La stabilité devrait toucher notamment les maturités moyennes sur le marché primaireChangement significatif de la structure de la demande lors de la dernière séance d'adjudication (23 mai). Portant sur le court terme, la demande globale s'est élevée à 2,5 milliards de DH, dont 58% ont concerné la maturité de 3 mois. La maturité de 52 semaines, référence du marché des bons court terme, n'a drainé quant à elle que 36% des soumissions totales.Ce changement dans la structure de la demande, en comparaison avec la tendance observée au cours de nombreuses semaines, s'explique, selon les intermédiaires, par “la baisse importante enregistrée au niveau des taux 52 semaines”. Ces derniers ont en effet chuté jusqu'à 4,97%. “Le changement s'explique probablement aussi par des anticipations de renversement, d'ici 3 mois, des conditions de liquidité du marché des banques mais aussi des OPCVM”, explique Médiafinance.Maintenant sa présence de convenance sur le marché, le Trésor continue de lever des fonds. Lors de la dernière séance d'adjudication, il a levé 880 millions de DH, soit 35% des soumissions formulées.Les levées sur le marché primaire s'effectuent sur fond de baisse des taux. Depuis début février, ces derniers ont en effet subi une forte détente touchant principalement les maturités à court et moyen termes. La demande sur les titres moyen et long termes (10 et 15 ans), quant à elle, s'est raréfiée. Celle-ci est le résultat de comportements différents de la part des IVT. Le Trésor, lui, obéit au simple jeu de l'offre et de la demande selon les règles d'une gestion rationnelle des prix. Il lève à moindre coût.A court terme, les observateurs anticipent une stabilité des taux, notamment pour les maturités moyennes et longues. “Les conditions de liquidité des banques dans les prochains mois laissent entrevoir une stabilité des taux”, explique un analyste obligataire.Depuis le début de l'année, le marché a connu une détente des taux après un quatrième trimestre 2000 tendu. A partir de février, la baisse s'est accentuée face à une demande soutenue du marché. Une baisse qui a notamment concerné les maturités courtes.


Marché monétaire: Actions d'open market en série

En dépit d'un appel d'offres nul en date du 15 mai, la détente du taux TMP JJ (taux moyen pondéré au jour le jour) s'est poursuivie. Ce dernier s'est établi à 4,59% le 24 mai. A l'origine, d'une part, l'entrée dans le circuit des recettes Maroc Telecom à travers le budget de l'Etat et de l'autre, l'absence de l'effet d'éviction que le Trésor exerçait habituellement.Face à cette situation et en vue de ramener le taux interbancaire à un niveau proche du taux directeur plancher (4,75%), BAM a procédé à des actions visant la réduction de la liquidité (actions open market). Et ce, par la vente ferme sur le marché des bons du Trésor négociables qu'elle détenait en portefeuille. Ces opérations interviennent dans un contexte marqué par l'existence d'excédent dans la réserve monétaire des banques. En date du 15 mai, les banques affichaient un solde d'un milliard de DH au-dessus de la moyenne requise.Le TMP JJ avait franchi, pour la première fois depuis la baisse des taux directeurs de BAM, le taux plancher relatif à la pension 7 jours (4,75%) durant la période entre le 18 et 23 avril. Yousra MAHFOUD

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc