×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprises

Automobile : Le pôle industriel sur les rails

Par L'Economiste | Edition N°:255 Le 21/11/1996 | Partager

L'implantation des sociétés étrangères fournisseurs du groupe Fiat se précise de plus en plus. A terme, l'objectif est de faire de la Somaca un véritable pôle industriel de développement de l'industrie automobile.


LES premières «World Car» devront en principe sortir des chaînes de production en septembre 1997. A un an et demi du lancement commercial, les discussions entre le Ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat (MCIA), Fiat Auto Maroc et les fournisseurs du groupe Fiat sont très avancées. Une délégation de sept sociétés (Delphi, Magneti Marelli, Proma, TRW Sablet, Cabind, SHI et OMR), dans la perspective d'une implantation locale, a rencontré M. Driss Jettou le 20 novembre. Plusieurs aspects ont été discutés dont la proposition d'implantation de ces investisseurs sur le terrain de la Somaca par le biais d'une location longue durée ou d'un leasing de bâtiments industriels. Concernant le financement de l'investissement, il est envisagé la mise en place d'une ligne de crédit spécifique aux investissements italiens, au cours de la prochaine commission mixte maroco-italienne qui devra se réunir en décembre. La priorité sera accordée aux investissements directement destinés au projet de la «Voiture économique». Des programmes de formation sur-mesure au niveau de l'OFPPT sont également envisagés.

Pour M. Alain De Grève, directeur général de Fiat Auto Maroc, le regroupement de ces industriels sur les terrains de la Somaca a pour but de produire à flux tendus, d'économiser sur le coût du transport et de la logistique. L'objectif est de réaliser une implantation à l'image de celle qui existe à Melfi, dans le sud de l'Italie.
Le constructeur italien, tout en mettant en place une usine centrale, a réuni sur ce même site l'ensemble des fournisseurs.
«Au Maroc, notre objectif est de faire de la Somaca un véritable pôle industriel de développement de l'automobile», souligne M. De Grève.

Trois cas de figure


Les différentes sociétés intéressées par le marché marocain projettent d'investir, soit via un contrat de licence ou une joint-venture, soit directement. Dans tous les cas, les équipementiers demeurent libres de leurs choix qui sont déterminés par les données de l'environnement économique de chaque pays et en particulier le coût des facteurs de production, la pression fiscale, et surtout la disponibilité de terrains industriels. «Nous ne venons pas au Maroc pour le coût de la main- d'oeuvre, mais surtout pour l'excellence globale. Cela signifie avant tout la compétitivité du pays, une meilleure qualité de la main-d'oeuvre, un management et un service», indique M. Marco Massano, représentant de Delphi. Ce premier équipementier mondial compte investir au Maroc dans les câblages destinés à l'export, la planche de bord, l'injection plastique et les amortisseurs. Pour le directeur des Opérations Internationales de Magneti Marelli, M. Mario Lauro, «le plus important facteur d'implantation est celui de la rentabilité de l'investissement». Avec un investissement de départ de 5 milliards de Lires et 150 employés, la société, filiale du groupe Fiat, projette de produire les systèmes d'échappement, les systèmes de chauffage, les alternateurs, les démarreurs et les lubrifiants.
Selon le directeur général de Fiat Auto Maroc, les deux composants de la voiture économique, compétitifs au plan mondial, sont les câblages électriques et les filtres.
Aussi, il estime que l'arrivée de ces partenaires étrangers ayant l'expérience de plusieurs environnements économiques, poussera les entreprises marocaines à s'améliorer notamment par le «benchmarking».

Meriem OUDGHIRI & Aabashi SHAMAMBA.

Cartes de visite


·DELPHI: 26,1 milliards de Dollars de CA dans le monde et 3,35 milliards de Dollars en Europe. Delphi emploie 172.000 personnes, possède 181 sites de production dans le monde et 44 en Europe. Avec une présence mondiale, Delphi regroupe également 174 lignes de produits.
·TRW SABELT: 117 millions de Dollars de CA dont 90% pour Fiat Auto. La société intervient dans la production des ceintures de sécurité, possède deux sites de production et emploie 538 personnes. TRW Sabelt est présente en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, en Inde et en Chine.
·Magneti Marelli: 18, 4 milliards de FF de CA dont le tiers est réalisé pour Fiat Auto. A son actif, 53 sites de production pour l'électronique, les systèmes d'échappement, les carburateurs, les systèmes d'allumage, les lubrifiants,... avec une présence mondiale.
·SHI: 141 milliards de Lires de CA, dont 70 milliards pour Fiat Auto. La société dispose de 9 sites de production pour les commandes à distance. Employant 800 personnes, SHI est présente en Italie, en France, en Pologne, en Turquie, au Brésil et en Argentine. L'implantation au Maroc, en Inde et en Chine est en cours.

·O.M.R.: 152 milliards de Lires de CA, cinq sites de production pour l'usinage de pièces mécaniques destinées à l'automobile, fusion d'aluminium et différents composants. Employant 536 personnes, la société est en cours d'implantation au Maroc et en Pologne. L'implantation en Argentine et au Brésil est à l'étude.
·PROMA: 102 milliards de Lires de CA, dont 30 milliards pour Fiat Auto. Proma comprend 5 sites de production pour charnières, cricks, supports boîtier de direction, composant système d'échappement, sièges. Son effectif s'élève à 508 personnes. La société est en cours d'installation au Maroc et en Pologne et étudie son implantation au Brésil et en Argentine.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc