×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Assurance auto: La RMA relooke son contrat Hifad

Par L'Economiste | Edition N°:1671 Le 26/12/2003 | Partager

. Trois niveaux de couvertures, qui donne chacune droit à des prestations annexes. Des garanties exclusives sont offertes par rapport au marchéLA RMA vient de procéder au lifting de son assurance multirisque automobile, le contrat Hifad. Lancé en 2002, ce produit est aujourd'hui étoffé grâce à de nouveaux services, proposant ainsi “une offre nouvelle sur le marché”, selon les responsables de la RMA. L'offre de la compagnie se décline en trois niveaux de couvertures. La formule “Initiale” concerne la responsabilité civile. La “Majeure” intègre en plus la protection juridique. Quant à la “Suprême”, elle est complétée par la garantie tierce accident.A tous les niveaux, pour ces formules, la RMA offre des prestations annexes pour ses souscripteurs. Au niveau de l'assistance, le service de base est offert 24h/24 et 7j/7, et concerne les passagers et le conducteur ainsi que le véhicule. La nouvelle offre du contrat Hifad intègre l'octroi gratuit de ce service, en cas de panne, à tous les souscripteurs de la garantie de base obligatoire: Responsabilité civile (formule Initiale). Pour la formule Majeure, qui intègre la responsabilité civile plus au moins une garantie de base (protection juridique, incendie, vol, dommages collision, tierce accident…), l'assistance offerte au client donne droit à “la réparation sur place gratuitement en cas de batterie à plat, de pneu crevé, de panne d'essence ou encore de clés laissées à l'intérieur”. En outre, elle offre aussi la possibilité d'avoir une voiture de remplacement en cas d'immobilisation pour réparation du véhicule supérieure à 48h. Et donne également le droit à une indemnité pouvant atteindre 5% du montant du sinistre et ce quel que soit le nombre de jours d'immobilisation pour réparation, suite à un dommage assuré.Le mode de souscription du contrat Hifad permet au client de choisir d'assurer son véhicule en valeur neuve ou en valeur vénale.Selon les responsables de la RMA, ce contrat offre plus d'avantages que la garantie standard du marché de l'assurance. Par exemple, les polices d'assurances existantes couvrent pour la garantie “tierce accidents” les dommages subis par le véhicule assuré, résultant de son choc avec un corps fixe ou mobile (y compris les personnes et les animaux) ainsi que son renversement sans collision préalable. Le produit RMA, lui, assure en plus les équipements audio et les accessoires fixes et supplémentaires non prévus au catalogue du constructeur, les objets personnels et les aménagements professionnels fixés au véhicule. Pour la garantie “bris de glaces”, si le marché garantit à l'assuré les dommages résultant d'un bris, subis par le pare-brise, les glaces latérales et arrière et la lunette arrière, le nouveau produit de la RMA garantit en plus soit la valeur totale ou premier risque et assure également les phares avant livrés en série et le toit fixe ou ouvrant.B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc