×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Meknès: Un groupe scolaire certifié  ISO 9001

Par L'Economiste | Edition N°:1671 Le 26/12/2003 | Partager

. Il a fallu transposer des normes utilisées dans l'industrie à l'éducationLe groupe scolaire Laraïchi à Meknès a reçu mardi dernier sa certification ISO 9001 par Moudy International. Enseignants, direction et élèves ont été pendant deux jours audités. “Aujourd'hui, notre objectif consiste à maintenir un bon niveau de qualité de l'enseignement privé à Meknès”, souligne Mostapha Laraïchi, fondateur de l'institution. Le groupe adopte de nouvelles méthodes basées sur des actions préventives et une pédagogie innovante. Toute une méthodologie de travail est ainsi utilisée par les enseignants pour assurer au mieux leurs cours. Pédagogie de compétence, de contrat, de l'erreur, de réussite… sont autant de moyens mis en pratique dans le but d'améliorer le processus d'apprentissage.“La certification est aussi une manière de garantir aux parents d'élèves que nous exécutons ce que nous disons et disons ce que nous faisons”, précise Laraïchi. En résumé, il s'agit de considérer les parents, les élèves et les enseignants comme des clients. Tous les intervenants sont impliqués. Pour les élèves, il s'agit de faire leur propre autocritique. Ils sont dorénavant amenés à raisonner en termes de “Plan Do Check Act”. Ce processus pousse l'enfant à planifier son travail, s'autocontrôler et s'autoévaluer pour “améliorer ses prestations”. Notons que cela fait environ 6 années que l'établissement scolaire prépare sa certification au niveau de ses structures et ressources humaines. Les recommandations et la mise en pratique des procédures ont été définies par une équipe d'auditeurs internes, formée sur place. Il a fallu pendant tout ce temps réussir à transposer la norme, généralement utilisée dans l'industrie et les services, pour la rendre aussi pratique dans l'éducation. La certification aura coûté au groupe scolaire environ 500.000 DH.De notre correspondante,Mouna KHAMLICHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc