×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agadir: Croissance du trafic de conteneurs

Par L'Economiste | Edition N°:3422 Le 13/12/2010 | Partager

. 936 escales de navires de commerce. Agrumes et primeurs en tête des exportations Le transport maritime dans la région de Souss-Massa-Draâ se porte bien. Ainsi, selon le dernier rapport de la Marine marchande de la zone (2008), 936 escales de navires de commerce ont été enregistrées au port d’Agadir. Sur ce chiffre, 90 escales ont été assurées par 9 navires marocains et 846 par 433 navires étrangers. Concernant le tonnage global des échanges commerciaux à l’import et à l’export, il a réalisé une augmentation de 9% du volume des échanges par rapport à l’année précédente. Le trafic global des échanges commerciaux a ainsi atteint 2,8 millions de tonnes de marchandises, composées de 1,8 million de tonnes à l’import et un million de tonnes à l’export. Une légère augmentation de 2% a été enregistrée au niveau du volume total des importations par rapport à l’année écoulée. Ce sont les importations de céréales qui ont enregistré la plus forte augmentation (53%), suivies de celles de pulpe de betterave (29%). Les engrais ont, quant à eux, dépassé les 63.000 tonnes, soit une augmentation de 26%. En dépassant le seuil de 200.000 tonnes, les clinkers ont réalisé une augmentation de 8%. Le coke de pétrole a, pour sa part, atteint les 119.000 tonnes, soit 12% de plus. Néanmoins, les hydrocarbures, qui occupent presque 25% du volume total des importations, ont connu une régression de 5,1%. Dans le même sens, les importations des produits laitiers ont régressé de 51% et celles d’huile de soja de 17%.Pour ce qui est du volume des exportations, il a augmenté de 27% par rapport à l’année précédente. Le rapport 2008 souligne que les exportations sont principalement axées sur les agrumes et primeurs qui occupent 50% du volume total, le poisson congelé 14%, les conserves de poisson 12% et les minerais 7%. En atteignant les 500.000 tonnes, les agrumes et primeurs ont enregistré une augmentation de 33%. Avec 121.000 tonnes, les conserves de poisson, basées essentiellement sur la sardine, ont augmenté de 146%. Toutefois, une régression de 15% a été notée au niveau de l’exportation du poisson congelé. D’un autre côté, les exportations de la farine de poisson et de la ferraille sont montées en flèche avec respectivement 276 et 95%. Avec la libéralisation des lignes régulières, le trafic de conteneurs a connu une grande croissance. Ce mode de transport a assuré en 2008 l’acheminement d’un million de tonnes de marchandises. Les plus transportés par conteneurs sont les agrumes et primeurs, le poisson congelé et les conserves de poisson. Le trafic des marchandises conteneurisées a considérablement augmenté, grâce à la réforme des transports maritimes qui a favorisé la création de nouvelles lignes régulières desservies par des navires porte-conteneurs. De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc