×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Oujda lance un projet pilote de traitement des lixiviats

Par L'Economiste | Edition N°:4478 Le 09/03/2015 | Partager
L'appel d'offres pour la construction pour ce mois
5 décharges sauvages seront réhabilitées en 2015

Vue générale de l’actuel bassin de lixiviats à la décharge d’Oujda et qui tend à déborder sur le terrain avoisinant

Oujda se lance dans une nouvelle approche pour neutraliser les différentes formes de nuisance olfactives, ophtalmiques et dermiques. Après avoir construit le premier centre de traitement et de valorisation des déchets solides au niveau national, elle revient avec la construction de la première unité de traitement des lixiviats. Aussi, les effluents liquides issus du compostage des décharges et la percolation des liquides à travers les déchets sont captés puis épurés dans une station de traitement. Cette dernière est composée d'une unité de traitement biologique et d’une technique de filtration. Le but étant de mettre fin aux mauvaises odeurs de la STEP, préserver le milieu récepteur et améliorer les conditions de vie des populations avoisinantes.
L’appel d’offres pour la construction de cette unité sera lancé au cours de ce mois. Un budget estimatif à 16 millions de DH sera alloué pour sa réalisation. 10 millions de DH seront versés par le Ministère délégué chargé de l’environnement alors que la Wilaya de l’Oriental, la commune  et autres partenaires contribueront à mesure de 6 millions de DH. 
Oujda dispose déjà d’une décharge moderne qui répond aux normes avec un centre d’enfouissement, traitement et valorisation des déchets, extraction du biogaz riche en méthane et conversion des déchets en énergie. Mais au fil des années le lixiviat vieillit et résiste à l’évaporation. «Toutes les techniques de dilution n’aboutissent pas après un certain temps. Cela engendre de mauvaises odeurs qui infectent les espaces environnants, d’où la nécessité de lancer des unités de traitement des lixiviats» explique à L’Économiste, Salima Demnati, responsable de l’Observatoire régional de l’environnement et du développement durable dans l’Oriental. «Cette nouvelle technique de traitement biologique à boues activées reste une alternative pour toutes les villes qui ont ce type de problème. C’est le cas pour les villes d’Agadir et de Rabat» ajoute Demnati.
En attendant que la station d’épuration du lixiviat devienne opérationnelle une phase intermédiaire est impérative pour réduire les odeurs et diminuer la matière organique. Le but est d’atteindre un taux élevé  de dégradation. Ces procédures font partie de la nouvelle approche du Ministère de l’environnement qui a adopté une nouvelle stratégie basée sur des programmes nationaux déclinés au niveau des régions.  Viennent en tête les problèmes des déchets ménagers et l’assainissement liquide qui nuisent à l’environnement. Dans ce cadre un plan directeur des déchets à été lancé au niveau des provinces de Jerada et d’Oujda. Il envisage de réhabiliter 3 décharges sauvages dans la province de Jerada et 2 dans la province d’Oujda  en 2015.
De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc