×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès: Le parc des expositions en stand-by

Par L'Economiste | Edition N°:3934 Le 21/12/2012 | Partager
Faute de fonds, un 3e marché annulé
Les conseils élus n’ont pas encore mis la main à la poche

Faute de partenaires peu solvables, le projet du parc des expositions international de Fès connaît du retard. Le terrain qui doit accueillir le parc est encore en friche. Seules quelques maquettes «témoignent» du futur essor de cette zone

LE projet du parc des expositions international de Fès piétine. Après plusieurs années (depuis 1994) de négociations, la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Fès-Boulemane n’arrive toujours pas à sortir le projet de terre. Cette semaine encore, la réalisation de ce parc a été reportée aux calendes grecques. C’est ce qui ressort, en effet, de la récente annulation d’un 3e marché de construction.
Selon un responsable de la Chambre, «cette annulation émane du fait que les conseils régional et communal, partenaires dans ce projet, n’ont pas honoré leurs engagements». Les deux instances devaient y participer à hauteur de 14 millions de DH chacune, en dépit d’un accord avalisé en décembre 2011. Aujourd’hui, l’acheminement des 28 millions de DH promis vers les caisses de la Chambre prend du retard. Le terrain qui doit accueillir le parc est encore en friche. Seules quelques maquettes «témoignent» de l’essor que connaîtra cette zone. Mais, en l’absence d’engins de construction, difficile de croire que le parc puisse être livré avant les prochaines élections de la Chambre, prévues en 2015.
Dotée initialement d’une enveloppe budgétaire de 46,5 millions de DH, cette infrastructure pourrait coûter jusqu’à 120 millions de DH. La CCIS de Fès-Boulemane, qui porte le projet, en collaboration avec le ministère de l’Industrie, le Conseil régional et le Conseil de la ville a vu grand pour son parc qui sera dressé sur la route nationale Fès-Sefrou, en face du grand complexe sportif de Fès. «Nous voulons un projet qui s’inscrit dans la durée et dans le développement que connaît la ville», disait Fouad Zine El Filali, président de la CCIS.
«S’étendant sur 4 hectares dédiés aux événements de taille, le «futur» parc sera doté de structures d’accueil performantes renflouées de services d’accompagnement garantissant une bonne qualité des prestations au profit des exposants et des visiteurs», lit-on sur l’une des maquettes. Outre 3 grands halls d’exposition d’une surface exploitable globale de plus de 18.800 m2, le parc comptera aussi un grand mall composé d’espaces commerciaux et de centre de conférences, une tour de 20 étages sur une superficie de 1.200 m2 contenant des espaces bureaux, le siège de la chambre, un hôtel, etc., un magasin et aire de dédouanement (MEAD) et un parking souterrain de 18.000 m2. En termes de services d’accompagnement, on y trouvera des espaces d’accueil, un business center, des services de restauration, un poste de police, des sanitaires, et un grand espace animation.
Par ailleurs, d’importantes retombées économiques sont à espérer comme l’animation commerciale et économique, et la promotion de l’emploi direct et indirect. Enfin, le but est de repositionner la région dans le peloton de tête des régions du Royaume. Pour cela, il faut juste que tous les partenaires du projet montrent une certaine solvabilité.

 

De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc