×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Budget moindre pour l’Académie de Rabat

Par L'Economiste | Edition N°:3934 Le 21/12/2012 | Partager
Réduction de près de 30% par rapport à 2012
345 millions de DH pour achever les projets d’investissement

L’Académie de l’éducation de la région de Rabat aura moins de moyens financiers en 2013 que les années précédentes. Après les 4 années fastes du plan d’urgence, retour à la rigueur, crise oblige. Ainsi, après un accroissement de près 35% entre 2009 et 2012, le budget de l’année prochaine sera réduit de près de 30% par rapport à l’année précédente. C’est ce qui ressort des travaux du conseil d’administration de l’Académie tenu, jeudi dernière à Khémisset, sous la présidence de Mohamed Louafa, ministre de l’Education nationale.
Le montant du budget global adopté pour 2013 avoisine les 538 millions de DH. L’enveloppe réservée à la partie fonctionnement s’élève à 170 millions de DH, ce qui représente une baisse de 20% par rapport à l’année précédente. Le grand lot de cette enveloppe sera alloué au service du gardiennage (28,36%) et le soutien social (25%). Concernant ce dernier volet, il convient de noter que ce budget va permettre à près de 48.000 élèves de bénéficier de la cantine scolaire et 4.300 autres seront pris en charges par les internats de l’Académie. Pour la facture de la consommation d’eau et d’électricité ainsi que celle du téléphone, on prévoit un budget de 31 millions de DH. Pour la partie investissement, le montant du budget mobilisé avoisine les 373 millions de DH dont la majorité, soit 345 millions de DH, pour l’achèvement de 75 projets. Parmi eux, on retient la construction de 13 établissements primaires et 7 écoles communales. Au menu également, la réalisation de 28 collèges, 13 lycées et 14 internats. 8 millions de DH seront également mobilisés pour la construction de 40 salles de classe pour remplacer celles existantes en préfabriqué. Pour la partie équipement et ameublement des internats ainsi que le volet didactique, on prévoit un budget de 14 millions de DH. Par le budget 2013, les responsables de l’Académie visent à poursuivre les efforts pour améliorer les conditions de scolarisation et d’hébergement des élèves inscrits dans les trois centres des classes préparatoires dont le nombre dépasse les 1.000 étudiants.
Le montant du budget alloué à cette catégorie d’élèves avoisine les 15 millions de DH. Outre le budget de l’Etat, des actions sont menées par les responsables de l’Académie de Rabat pour mobiliser d’autres moyens financiers via des accords de partenariat avec des acteurs publics et privés. Pour l’année 2012, le montant mobilisé dépasse les 37 millions de DH dont près de 22 millions de DH accordés dans le cadre du programme de l’INDH et par certaines communes.

Guerre aux enseignants fantômes

Outre la question du budget, le problème du déficit en ressources humaines a été soulevé par les représentants syndicaux dans le conseil d’administration. «Pour le ministre, il n’existe pas un déficit réel, mais plutôt des dysfonctionnements qui portent préjudice à la qualité de l’enseignement», rapporte un membre du conseil d’administration. Sur ce volet, Louafa a évoqué le problème des enseignants fantômes qui ont perdu toute relation avec les classes.
Selon notre source, le ministre envisage de publier prochainement la liste de ces fonctionnaires fantômes. On apprend que plus de 250 enseignants de l’Académie de Rabat sont mis à la disposition des associations, syndicats et d’autres départements: Parlement, cabinets de ministres… A cela s’ajoute le changement de statut de plusieurs enseignants qui ont quitté les classes pour assurer des activités administratives. «On se trouve actuellement avec plus de bibliothécaires que de livres», ironise un cadre de l’Académie.

Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc