×
+ L'ÉDITO
Par Dr Mohamed BENABID
Le 28/10/2021
RAM

Agilité et flexibilité... Addou et ses équipes tentent de faire ce que toute entreprise qui se...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Arts & Culture Week-End - Culture digitale

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:6035 Le 18/06/2021 | Partager

Un Prix annuel récompensant les meilleures publications culturelles sur les encyclopédies digitales participatives, texte, image, audio, vidéo, c’est l’objet du partenariat signé, mercredi 16 juin, entre le Département de la Culture et l’Académie du Royaume.

culture-digitale-035.jpg

Une convention signée entre le Département de la Culture et l’Académie du Royaume. (Ph. O El Ferdaous/facebook)

La convention englobe également un programme de formation des doctorants-chercheurs de l’Académie et des collaborateurs des institutions sous tutelle du ministère aux meilleures pratiques de contribution à ces plateformes de contenus générés par les utilisateurs.

Le projet, annoncé sur les réseaux sociaux, par le ministre Othman El Ferdaous, vise à accompagner l’émergence des nouveaux usages culturels et digitaux, à encourager la démocratisation de la culture et à promouvoir la richesse culturelle et symbolique nationale dans plusieurs langues. Ce partenariat contribue également, toujours selon le ministre, à donner corps aux orientations de la nouvelle structure de l’Académie dont les missions ont été renforcées par la loi 74-19 adoptée par le Parlement en novembre dernier.

«La mise en œuvre effective de cette étroite collaboration entre les deux institutions a d’ores et déjà permis la mise en place de plusieurs mécanismes et références de base : un document de cadrage définissant la vision stratégique, un plan de travail définissant les principaux jalons du projet, le cadre académique ainsi que le règlement du Prix, et un large panel de spécialistes ainsi qu’un jury formé d’experts académiques» précise El Ferdaous.

Le Département avait annoncé, en 2019, la mise en chantier d’une «Encyclopédie de la culture marocaine», avec la participation de quelque 130 chercheurs marocains. Un projet avec pour ambition de mettre en ligne une source encyclopédique retraçant les aspects de la culture marocaine dans ses différentes dimensions patrimoniales, intellectuelles, créatives et artistiques et reflétant la richesse de ses affluents et de ses composantes arabo-musulmanes, amazighes, sahraouies, africaines, andalouses, hébraïques et méditerranéennes.

L’outil de recherche devrait aborder plusieurs axes, tels que le patrimoine matériel (sites archéologiques, sites des patrimoines mondiaux, monuments historiques…) et immatériel (liste de l’Unesco du patrimoine national culturel, l’art gastronomique, les traditions…), selon la même source. Une part importante devrait être dédiée à la littérature marocaine tous genres et langues confondus, la pensée marocaine, la traduction, les arts plastiques et visuels, le théâtre, le cinéma, la musique, la danse, les manuscrits, l’impression et la publication.

Ajouté à cela les archives culturelles, les festivals et les prix littéraires et artistiques, ainsi que les structures culturelles et la présence de la culture marocaine dans les travaux littéraires et artistiques étrangers.

A.Bo

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite