×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossier Spécial

Financement: Les marques et sociétés de crédit poussées à plus d’innovation

Par Franck FAGNON | Edition N°:5893 Le 27/11/2020 | Partager
Au-delà des promotions classiques, des offres adaptées à chaque situation
Les demandes de financement à 100% augmentent

Plus que les années précédentes, les marques automobiles et les sociétés de financement doivent redoubler d’inventivité pour attirer les ménages qui n’ont plus vraiment la tête à consommer.

financement-093.jpg

La reprise enregistrée au 3e trimestre a été suivie par des mois d’octobre et novembre jugés mitigés. Les ventes de décembre pourraient être stimulées par les traditionnelles promotions de fin d’année (Ph. Bziouat)

Le choc provoqué par la crise sanitaire et économique sur les finances des Marocains et les craintes liées au chômage entraînent dans beaucoup de cas des reports des projets nécessitant un financement. Néanmoins, après le creux du deuxième trimestre, les ventes automobiles se sont redressées au troisième trimestre. Cette reprise a été soutenue par les marques qui ont consenti d’importantes ristournes sur les prix.

En dehors des personnes ayant finalisé leurs achats, les professionnels relèvent aussi beaucoup de curiosité. Certains acheteurs sont venus tâter le marché pour mûrir leurs projets. Si l’activité est jugée mitigée en octobre et en novembre, les ventes de décembre pourraient être stimulées par les traditionnelles promotions de fin d’année.

D’ores et déjà, les panneaux publicitaires affichant des offres de crédit automobile à un taux d’intérêt 0% sont de retour. L’une des nouveautés cette année est le différé de paiement pouvant aller jusqu’à six mois. Mais, cela pourrait ne pas suffire à convaincre ceux qui hésitent. «Nous aurons les promotions classiques. Mais, cette année nous sommes obligés de tenir compte  du contexte. La distinction va se faire par la qualité de l’accompagnement et l’évaluation de la solvabilité de l’emprunteur», relève Mohamed Sbihi, directeur général adjoint à Salafin. L’idée est d’avoir de la flexibilité pour s’adapter à la capacité immédiate de l’emprunteur, surtout lorsqu’il s’agit d’un véhicule d’exploitation.

«Nous développons beaucoup de flexibilité dans l’offre de financement de sorte à ce que les conditions ne soient pas figées et nous permettent de nous adapter à l’évolution de la situation financière de l’emprunteur», indique le DGA de Salafin.

En outre, «des conditions optimales pour un emprunteur ne signifient pas forcément une baisse du taux d’intérêt même si cela représente des économies», relève un spécialiste. Depuis la sortie du confinement les demandes de financement intégral sont en hausse notent les professionnels.

Les bénéficiaires doivent justifier d’une bonne notation et ne pas avoir d’incident de paiement entre autres. Une bonne partie des demandes de financement à 100% émane d’une clientèle jeune de primo-accédants. «C’est une dynamique qui pourrait être encouragée par des dispositifs publics de prime à la casse par exemple. Cela favoriserait aussi un renouvellement du parc automobile», estime Mohamed Sbihi.

F.Fa

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc